Chômage : « on va prendre des mesures » !!! (Gouvernement)

Chômage : « on va prendre des mesures » !!! (Gouvernement)

 

 

« Rien ne sera plus comme avant » ont déclaré un certain nombre de leaders politiques après la déculottée du premier tour face au FN. Mais quand on a dit cela on n’a pas dit grand-chose. Peut-être a-t-on enfin compris que le facteur explicatif dominant de la montée du FN provenait du mécontentement de l’opinion publique vis-à-vis de la montée du chômage. En tout cas le gouvernement « va prendre des mesures » a affirmé Valls. La question évidemment c’est quelles mesures ? Sur France 2, le Premier ministre a cité comme premier domaine la formation des chômeurs et précisé que la ministre du Travail, Myriam El Khomri, préparait « un plan massif de formation pour les chômeurs ». S’agira-t-il de former réellement les chômeurs ou de les parquer dans des formations plus ou moins bidon pour faire diminuer de manière artificielle le chômage et ainsi satisfaire l’objectif maintes fois affirmé de Hollande concernant la fameuse inversion du chômage ? Bien qu’insuffisant comme moyen pour s’attaquer au chômage l’objectif de formation des chômeurs est utile voire indispensable encore faudrait-il que ce plan de formation soit à la hauteur des enjeux, c’est-à-dire que les formations soient réellement qualifiantes et correspondent aux attentes du marché du travail. Les moyens financiers existent. Faut-il rappeler le véritable scandale que constitue la formation permanente dont les ressources représentent 35 milliards environ par an et qui sont appropriés par les appareils de formation, par les superstructures aussi par les partenaires sociaux. 35 milliards dont une grande partie est dilapidée dans le fonctionnement et le financement d’actions plus ou moins occultes. Ce qu’a dénoncé à de nombreuses reprises la Cour des comptes qui a pudiquement regretté le manque total de transparence quant à l’utilisation de ces fonds. Le second objectif à savoir l’apprentissage n’est pas différent du premier. La problématique est la même s’orienter vers de véritables formations qualifiantes et rationaliser l’utilisation des fonds. Valls affirme qu’il veut mettre le paquet sur l’apprentissage mais on espère qu’il ne s’agit pas d’une manipulation pour parquer les jeunes dans des filières d’apprentissage sans débouché afin seulement de faire artificiellement baisser le nombre de chômeurs. Mais bien d’autres mesures seraient à prendre en particulier pour rendre la compétitivité des entreprises plus performante, augmenter la consommation des ménages, les investissements,  les exportations. Bref pour créer davantage de croissance de richesse nationale et d’emplois. Pas sûr cependant que les anciens fonctionnaires du gouvernement ait  une vue très pertinente du fonctionnement de l’économie. De toute manière il faudra articuler une approche macro économique avec une approche par branches et par filière. Quelques mesures de type gadget  ne suffiront pas à s’attaquer aux véritables cancers que constitue le chômage.

0 Réponses à “Chômage : « on va prendre des mesures » !!! (Gouvernement)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol