COP21: la dernière cartouche de Hollande pour 2017

COP21   la dernière cartouche de  Hollande pour 2017

 

On comprend évidemment la détermination de Hollande pour aboutir à un accord lors  de la discussion de la 21 sur le réchauffement climatique. D’une certaine manière c’est la dernière  cartouche dont dispose l’actuel président de la république pour donner une légitimité à sa candidature en 2017. Il était indispensable pour lui d’obtenir un accord à tout prix quitte à accepter toutes les concessions, ce qui a été fait et ce qui explique le flou du document final très ambitieux sur les objectifs Mais complètement nébuleux sur les moyens et surtout non contraignant. Hollande va donc ce prévaloir de cet accord qualifié d’historique. Pour le reste Hollande à échoué dans tous les domaines et plus de 70 % de l’opinion considèrent que l’actuel président de la république est incapable de résoudre la crise économique et d’apporter des solutions crédibles aux problèmes du chômage. Autant ne souhaitent pas qu’il se présente en 2010. De nombreuses raisons à cela, la plus important concerne la politique économique où Hollande n’a cessé de faire du slalom, un jour en augmentant la fiscalité un autre jour en la diminuant. Il est clair que Hollande -comme nombre  de responsables socialistes-  n’a rien compris à la problématique économique, ce qui n’a rien d’étonnant puisque la majorité des responsables de ce parti sont d’anciens fonctionnaires qui n’ont qu’un rapport approximatif avec les réalités socio-économiques. On reprochera surtout au chef de l’État d’avoir contribué à augmenter le chômage de 600 à 700 000 pendant son mandat. Alors qu’il n’a cessé de bassiner  l’ opignon public avec son concept fumeux d’inversion de la courbe du chômage qui n’est une manipulation politique de l’instrument statistique. Même sur ce point il aura échoué. D’autres insuffisances plombent aussi sa crédibilité par exemple le retard pris pour réagir face au terrorisme. Ainsi il n’a pas tenu compte des attentats de janvier et il a fallu attendre ceux du 13 décembre pour qu’il se décide enfin à prendre quelques mesures efficaces. Bien entendu comme la plupart de ces prédécesseurs il a montré une totale incompétence pour commencer à résoudre le problème des banlieues difficiles. Pour résumer Hollande a montré du volontarisme dans les discours mais sa pratique s’est révélée très molle et souvent contradictoire. Notons aussi qu’il s’est montré incapable de s’entourer d’une équipe compétente et homogène. Peut-être une exception avec Macon qui cependant contraint par l’immobilisme de Hollande n’a pu prendre que des mesures là où il fallait engager des réformes structurelles afin de redonner la compétitivité nécessaire à notre économie, redresser les comptes financiers et s’attaquer réellement à la problématique du chômage. Hollande pourra donc se prévaloir d’un maigre bilan, celui de COP  21 et celui  de chef de guerre sur différents théâtres extérieurs concernant la lutte contre le terrorisme ;  encore que dans ce domaine (comme en matière économique) il a aussi montré son incapacité à réunir les forces européennes de sorte que la France se trouve dans une position relativement isolée, dangereuse aussi. Hollande vient donc de tirer sa dernière cartouche, il ne dispose plus d’armes dans le combat qui s’engage pour 2017 ; du coup comme d’habitude il utilisera son sabre de bois : l’enflure des mots ; comme en 2012 lorsqu’il avait déclaré  « le changement c’est maintenant ou l’ennemi c’est la finance » !

 

0 Réponses à “COP21: la dernière cartouche de Hollande pour 2017”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol