BCE : Draghi freiné par les orthodoxes

BCE : Draghi freiné par les orthodoxes

Le fait que la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi des mesures d’assouplissement monétaire nettement en-deçà des attentes s’explique largement par la volonté des membres les plus orthodoxes de l’institut d’émission de rappeler à l’ordre son président Mario Draghi, ont dit des sources au fait des discussions. Ce dernier ainsi que l’économiste en chef de la BCE Peter Praet avaient multiplié, au cours des semaines précédant la réunion de politique monétaire du 3 décembre, des propos disant que la BCE était prête à agir vite pour faire remonter l’inflation, laissant ainsi espérer un plan de soutien de grande ampleur à l’activité. Mais, selon les sources, le conseil des gouverneurs de la BCE a décidé que, cette fois, il fallait décevoir les acteurs de marché, estimant notamment que les perspectives économiques s’étaient améliorées et que les nouvelles projections d’inflation n’étaient pas aussi mauvaises que redouté. Les membres du conseil ont également gardé à l’esprit la quasi-certitude de voir la Réserve fédérale américaine relever ses taux d’intérêt le 16 décembre, jugeant que des mesures trop radicales de la BCE auraient affaibli encore davantage l’euro, voire contraint la Fed à temporiser pour éviter une divergence encore plus marquée entre les politiques des deux banques centrales.

0 Réponses à “BCE : Draghi freiné par les orthodoxes”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol