Pétrole : pas de réduction de la production (OPEP)

Pétrole : pas de réduction de la production (OPEP)

 

L’Arabie Saoudite en pleine difficulté financière souhaitait  que les pays producteurs réduisent fortement leur production à fin de faire remonter les cours du pétrole. Mais la plupart des autres pays, trop prisonniers de leur rente pétrolière, ont  refusé cette perspective qui les aurait privés pendant un temps de précieuses ressources. Du coup on peut penser que le prix du pétrole va se maintenir encore pour un bon moment autour de 40 $ pour le brut américain. Les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ne sont pas parvenus à s’accorder sur un plafond de production, en raison notamment du retour attendu de l’Iran sur le marché mondial avec la levée des sanctions occidentales. Le communiqué final publié à l’issue d’une réunion tenue vendredi à Vienne ne mentionne aucun plafond de production chiffré, ce qui revient à laisser à chacun des Etats membres la liberté de maintenir sa production à son niveau actuel malgré la situation excédentaire du marché mondial.  Le secrétaire général de l’OPEP, Abdullah al Badri, a déclaré que le cartel n’avait pas pu s’accorder sur un chiffre faute de savoir comment se traduirait le retour de l’Iran sur le marché l’an prochain avec la levée prévue des sanctions occidentales, conséquence de l’accord conclu en juillet sur le programme nucléaire de Téhéran.  Le ministre iranien, Bijan Zangeneh, avait déclaré auparavant que son pays ne serait disposé à discuter de nouvelles mesures qu’une fois sa production revenue à son niveau maximal et les sanctions occidentales levées.

0 Réponses à “Pétrole : pas de réduction de la production (OPEP)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol