• Accueil
  • > politique
  • > Sondage « front républicain » aux régionales : oui et non pour les Français

Sondage « front républicain » aux régionales : oui et non pour les Français

Sondage « front républicain » aux régionales : oui et non pour les Français

 

 

Pas de quoi éclairer vraiment les partis politiques à propos du front républicain d’après les résultats du sondage ELABE pour BFM TV publié mercredi. Moitié pour et moitié contre. C’est aussi à peu près la même proportion qui traverse l’intérieur des partis aussi bien dans la droite classique qu’au parti socialiste. Pas étonnant car les deux partis font le grand écart. Chez les républicains cohabitent des les extrémistes radicalisés marqués très à droite avec des centristes et des libéraux. Au parti socialiste coexistent un courant réformateur libéral, des sociaux démocrates, des centristes et des gauchistes. Autant dire qu’un jour ou l’autre il y aura une recomposition politique pour clarifier les lignes politiques et idéologiques des deux grands partis dont la composition est de plus en plus hétéroclite et contradictoire  D’après le sondage, près d’un Français sur deux (49%) souhaite que le Parti socialiste se retire du second tour et appelle au « front républicain » contre le FN dans les régions où il arriverait en troisième position derrière le Front national et les listes de droite. Ils sont 50% à exprimer un avis opposé. De la même manière, 46% souhaitent que le parti de Nicolas Sarkozy et ses alliés se retirent s’ils arrivent en troisième position dans certaines régions. Cinquante-trois pour cent se disent opposés à cette perspective. Plus généralement, 51% des Français estiment que LR a plus de valeurs communes avec le FN qu’avec le PS, contre 48% partageant l’avis inverse.

0 Réponses à “Sondage « front républicain » aux régionales : oui et non pour les Français”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol