Sextape: Benzema s’enfonce

Sextape: Benzema s’enfonce

 

De toute évidence l’interview de Benzema sur TF1 n’aura guère contribué à donner du crédit à son innocence. Il aurait sans doute mieux fait de se taire. Que faut-il en effet retenir de ces propos. D’abord qu’il a bien informé Valbuena du chantage, ensuite et surtout qu’il s’est  bien proposé  comme intermédiaire entre Valbuena et les voyous qui réclamaient 100 000 €. Certes il n’y a pas lieu de soupçonner Benzema d’avoir tenté de s’enrichir dans cette affaire. Mais pourquoi être intermédiaire ? Est-il concevable qu’il puisse y avoir médiation entre une victime et des maîtres chanteurs ? Des maîtres chanteurs en relation avec des crapules amis de Benzema. La seule médiation possible dans ce type d’affaires passe par la justice. Benzema parle d’acharnement pourtant avec cette affaire et ses comportements borderline sa présence en équipe de France paraît de plus en plus douteuse. Pour tout dire cette affaire de fric foot chantage est révélatrice de la personnalité de certains footballeurs, certes talentueux, mais au comportement indigne pour représenter la France. L’attaquant français du Real Madrid a cependant dénoncé sur TF1 l’acharnement dont il est selon lui victime dans l’affaire du chantage à la sextape, exercé sur son coéquipier Mathieu Valbuena. C’était la première fois que Karim Benzema prenait publiquement la parole. Il affirme que ça n’a rien à voir avec un chantage et ne regrette que quelques moqueries dans une conversation privée.  Comme Karim Benzema doit trouver loin le temps où le Premier ministre volait au secours de Michel Platini accusé dans l’affaire de la Fifa. Pour l’attaquant des Bleus et du Real Madrid, Manuel Valls n’aura eu que quelques mots tranchants mettant en doute la pertinence de sa place en équipe de France : « C’est de l’acharnement. On m’accuse, on me traîne dans la boue dans tous les sens comme si j’étais un criminel, ce sont des choses horribles« , répond-il. Immobile sur une chaise peu confortable durant toute l’interview diffusée dans le 20h de TF1, il répond d’une voix égale aux questions, élevant à peine le ton pour se disculper dans l’affaire d’un chantage présumé autour d’une sextape visant Mathieu Valbuena. Et il répète qu’il ne s’agissait pas d’un chantage : « Ca me rend fou. Je n’ai pas besoin de gagner de l’argent. Et quand je rends un service, je ne demande rien en échange« . Et il explique avoir simplement voulu prévenir Mathieu Valbuena qu’il avait entendu des rumeurs sur la circulation d’une vidéo le concernant. C’est alors qu’il lui a proposé les services d’un ami qui pouvait l’aider. Mais selon Karim Benzema, il n’a jamais été question d’argent. Le contenu des écoutes téléphoniques dans lesquelles il se moque de Valbuena avec l’ami en question est son seul regret dans cette affaire. Il estime avoir plaisanté « sur des choses graves« .  »Je regrette d’avoir pris ça à la rigolade avec mon ami (Karim Zenati, ami d’enfance de Benzema écroué dans cette affaire). Je m’en excuse auprès de lui (Valbuena) et de sa famille. » Karim Benzema a été mis en examen pour complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs.

0 Réponses à “Sextape: Benzema s’enfonce”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol