Agriculture en Europe : de moins en moins d’agriculteurs

Agriculture en Europe : de moins en moins d’agriculteurs

 

25% de paysans en moins en 10 ans ou encore 60% en 35 ans, à ce rythme la population de paysans est très menacée. Officiellement la surface des exploitations n’a augmenté que de 4 ha en 10 ans  pour passer de 12 à 16 ha . Mais des chiffres qui n’ont pas beaucoup de signification parce qu’ils intègrent le maraichage,  des exploitations de pays de l’Est constituées  de quelques hectares et des exploitations de 1000 ha ou davantage. L’évolution du nombre d’agriculteurs traduit l’évolution du secteur vers un mode de production industrielle voire capitaliste. Il est probable qu’à l’ horizon d’une trentaine d’années ne subsisteront que des exploitations  de plusieurs milliers d’hectares pour des productions très spécialisées et forcément industrialisées. Exploitations qui appartiendront à des fonds de pension et autre groupes d’investissements qui comme dans l’industrie ou la grande distribution imposeront des taux de rentabilité qui ne pourront être atteints qu’au prix d’une dégradation de la qualité des productions. Une problématique qui malheureusement ne sera pas traitée dans le cadre de COP 21 alors  que les conséquences de ce mode de production aura de graves conséquences sur l’environnement (notamment sur la santé, les paysages ou la bio-diversité)).

 

L’Europe compte aujourd’hui 10,8 millions exploitations agricoles travaillant sur 174,6 millions d’hectares de terres, soit l’équivalent de la superficie exploitée il y a dix ans. Logiquement la superficie moyenne par exploitation (SAU ou surface agricole utilisée) a augmenté de 38 % pour passer de 11,7 hectares en 2003 à 16,1 hectares en 2013. Ce chiffre est une moyenne qui cache de forts contrastes. Il regroupe des réalités très différentes à l’intérieur d’un pays même, comme par exemple entre les exploitations du blé de la Beauce de quelques centaines d’hectares et les cultures maraîchères autour des villes de seulement quelques hectares. Entre deux pays membres, comme par exemple le Danemark avec ses grandes exploitations industrielles et la Roumanie et ses petites fermes d’élevages avec seulement quelques vaches.

- Les plus grandes exploitations agricoles se situent en République tchèque et au Royaume-Uni. Les moyennes les plus élevées des superficies agricoles utilisées par exploitation ont été enregistrées en République tchèque (avec 133,0 hectares), au Royaume-Uni (93,6 ha), en Slovaquie (80,7 ha) et au Danemark (67,5 ha). En France la superficie moyenne atteint 58,7 hectares tout juste au dessus de l’Allemagne (58,6 ha). À l’inverse, des moyennes inférieures à 10 hectares par exploitation ont été enregistrées à Malte (1,2 ha), Chypre (3,1 ha), en Roumanie (3,6 ha), Grèce (6,8 ha) et en Hongrie (9,5 ha).

- La France et l’Espagne totalisent près de 30 % de la superficie agricole européenne. L’Hexagone première puissance agricole de l’UE regroupe 15,9 % du total des superficies agricoles de l’UE soit 27,76 millions d’hectares. L’Espagne où les rendements sont moins élevés à cause d’une terre plus aride (13,4 %), suivies par le Royaume-Uni (9,9 %), l’Allemagne (9,6 %), la Pologne (8,3 %), la Roumanie (7,5 %) et l’Italie (6,9 %). La plus forte diminution de la superficie agricole utilisée entre 2003 et 2013 a été enregistrée à Chypre (-30,1 %), suivie de l’Autriche (-16,3 %) et de la Slovaquie (-11,0 %), tandis que la hausse la plus importante a été enregistrée en Bulgarie (+60,1 %), suivie de la Lettonie (+26,1 %), de la Grèce (+22,4 %) et de l’Estonie (+20,3 %).

- Une population vieillissante: un tiers des agriculteurs âgé de 65 ans et plus. En 2013, environ un chef d’exploitation sur trois dans l’UE était âgé de 65 ans ou plus. Au Portugal les chefs d’exploitations de 65 ans ou plus représentaient la moitié des chefs d’exploitations (50,1 %), un peu moins en Roumanie (41,0 %), en Italie (39,7 %) ou en Espagne et en Croatie (33,3 % chacune). À l’autre extrémité de l’échelle, l’Allemagne (6,5 %), l’Autriche (8,6 %), la Pologne (9,6 %), la Finlande (10,2 %), la France (12,4 %) et le Luxembourg (14,4 %) ont enregistré les proportions les plus faibles d’exploitants âgés de 65 ans ou plus.

- La France parmi les pays où la proportion des jeunes agriculteurs est la plus forte. Dans l’Union européenne, seuls 6 % des agriculteurs ont moins de 35 ans. La Pologne est le pays avec le plus fort taux de jeunes agriculteurs (12,1 %), suivi de l’Autriche (10,9 %) et de la France (8,8 %). Des pays où les politiques d’installations de jeunes sont incitatives. Les pourcentages les plus faibles de jeunes agriculteurs ont été enregistrés à Chypre (où 1,7 % de la totalité des chefs d’exploitation), au Danemark et au Portugal (2,5 % chacun) ainsi qu’aux Pays-Bas (3,1 %)…

0 Réponses à “Agriculture en Europe : de moins en moins d’agriculteurs”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol