Le nouveau pape du déclinisme : Michel Onfray

Le nouveau pape du déclinisme : Michel Onfray

Michel Onfray a décidé de se mettre à la diète médiatique pour un long moment. Il était temps tellement ses interventions deviennent  insupportables  et si  peu de nature philosophique comme sa prédiction de la fin de la civilisation occidentale au profit de l’islam radical.  Première observation sur sa posture, il s’autoproclame philosophe. Comme beaucoup de ses collègues, il confond diplômé en philosophie et comportement philosophique. Seconde observation la tonalité de ses propos est assez éloignée d’une démarche philosophique. Quand Michel Onfray s’exprime c’est  sur un ton professoral, péremptoire voir suffisant. Il n’y a pas de place à l’interrogation chez lui ;  son discours est sentencieux, dogmatique et doctoral.  Bref c’est le prof qui s’adresse à des élèves qu’ils considèrent comme incapable de réflexion. La maïeutique socratique lui et complètement étrangère, il ne proclame pas ses vérités il les assène à la manière du gauchiste radical qu’  il est. Il est loin de la méthode socratique qui ouvre le champ des interrogations. Chez lui l’art d’accoucher la vérité se fait aux forceps.

0 Réponses à “Le nouveau pape du déclinisme : Michel Onfray”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol