La croissance du Japon encore dans le rouge

 

La croissance du Japon encore dans le rouge

La croissance du Japon retombe encore dans le rouge. Elle  victime à la fois d’un environnement mondial détérioré qui ce caractérise notamment par une baisse des commandes industrielles (notamment de la Chine) mais aussi par les conséquences du relèvement brutal de la TVA. Un relèvement intervenu en avril 2014 mais dont la consommation japonaise ne parvient pas à se relever.  La troisième puissance économique mondiale retombe ainsi en récession, un an tout juste après un épisode similaire dans la foulée d’un douloureux relèvement de TVA, nouveau revers pour le Premier ministre Shinzo Abe, qui a lancé fin 2012 une ambitieuse stratégie de relance baptisée «abenomics». Les analystes interrogés par l’agence Bloomberg tablaient sur un repli de 0,1% par rapport à la période d’avril à juin. Ces statistiques vont sans nul doute accroître la pression sur la Banque du Japon (BoJ). L’institution se réunit mercredi et jeudi pour décider d’étendre ou non son programme de rachats d’actifs, mais les économistes sont partagés sur l’issue de cette réunion alors que le gouverneur de la BoJ persiste à tenir un discours positif. En rythme annualisé, c’est-à-dire si la baisse du troisième trimestre se prolongeait sur une année, le PIB a diminué de 0,8% entre juillet et septembre.

0 Réponses à “La croissance du Japon encore dans le rouge”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol