Sarkozy : « la sécurité, c’est la priorité »

Sarkozy : « la sécurité, c’est la priorité »

 

Sarkozy qui peine à se singulariser sur le plan économique fait un retour sur les questions sécuritaires en proposant notamment un grand ministère de la sécurité ; une thématique qui lui avait bien réussi quand il était ministre de l’intérieur et qui avait contribué à sa victoire en 2007. « La sécurité, c’est la priorité des priorités » et « si l’Etat n’assure pas la sécurité, à quoi sert l’Etat? ( Sarkozy) », Devant plusieurs responsables LR, notamment Eric Woerth, Brice Hortefeux, Christian Estrosi, Eric Ciotti ou Hervé Mariton, M. Sarkozy a avancé les mesures à mettre en place si la droite gagne en 2017: redéfinition des missions des forces de l’ordre, extension des compétences des polices municipales, lutte contre la délinquance juvénile, construction de places de prison, lutte contre le terrorisme, création d’un « grand ministère » de la sécurité intérieure rassemblant les douanes et l’administration pénitentiaire… « Lorsque la droite reviendra au pouvoir, on ne pourra pas dépenser l’argent qu’on n’a pas », a cependant prévenu le futur candidat à la primaire de la droite. Des tâches moins essentielles pourraient être dévolues aux policiers municipaux. Ceux des villes de plus de 10.000 habitants seraient armés, « sauf opposition du conseil municipal ». Les policiers municipaux devront pouvoir utiliser les fichiers de police pour les vérifications et contrôles d’identité. Il propose également de déléguer des missions à des « agents de sécurité privés » et de permettre aux employés d’autoroute « de constater les infractions » liées à la vitesse. Alors que l’ex-président avait supprimé la « double peine », le futur candidat à la primaire propose de « rendre la peine complémentaire automatique d’interdiction de séjour, là où le délinquant sortant de prison a commis son méfait ». Autres propositions: « installation de postes permanents de vigie policière la nuit dans les quartiers les plus difficiles », réforme de la justice des mineurs devenue « illisible » sous le ministère de Christiane Taubira, lutte « contre les campements sauvages »… « Il faut construire plus de 20.000 places de prison » et « mettre fin à cette forme d’hypocrisie qui consiste à légitimer des aménagements de peines systématiques ou à laisser les condamnés à de courtes peines en liberté » par manque de place, a-t-il affirmé. Enfin, il faudra être « intraitable avec le terrorisme« . Les jihadistes de retour en France iront en prison, ceux qui sont étrangers ou binationaux ne pourront rentrer en France.

0 Réponses à “Sarkozy : « la sécurité, c’est la priorité »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol