Budget 2016 : le gouvernement recule

Budget 2016 : le gouvernement recule

 

 

Devant la grogne,  le gouvernement renonce à des reformes structurelles comme la dotation aux collectivités locales dont la baisse est reculée d’un an (Après on fait quoi ?), comme la révision de l’APL, les impôts locaux des retraités modestes. Finalement le budget présenté à Bruxelles devient de plus en plus théorique car dans le même temps on a aussi annoncé dans plusieurs ministères des dépenses non financées. Malheureusement la faible croissance  (autour de +1% pour le PIB)  ne permettra pas non plus d’engranger des rentrées fiscales suffisantes.  Le gouvernement a finalement décidé aussi de ne pas appliquer la mesure modifiant le calcul de l’allocation aux adultes handicapés qui suscitait des indignations. Après la flambée des impôts locaux des retraités et l’affaire du foncier non-bâti, ce sont maintenant les handicapés qui dénonçaient une injustice fiscale. Le projet de loi de finances 2016 prévoyait de diminuer les aides accordées aux personnes handicapées lorsqu’elles épargnent sur un livret A, rémunéré aujourd’hui à 0,75%. La mesure, qui suscite la colère des personnes invalides, concerne les intérêts des comptes d’épargne non imposables (livret A, Plan d’Épargne Logement…). Face à ces nombreuses critiques, la secrétaire d’Etat aux Personnes handicapés, Ségolène Neuville a finalement décidé de ne pas appliquer cette mesure en l’état. Les 200.000 personnes qui souffrent d’une incapacité totale de travailler, à partir de 80% d’invalidité, n’aurait plus touché le complément logement dès le premier euro d’intérêt perçu. L’Association des Paralysé de France (APF) dénonçait cette situation en faisant circuler une pétition.  Selon l’APF, cette mesure réduirait le montant de l’Allocation adulte handicapé – actuellement 807 euros par mois au maximum – pour les bénéficiaires ayant de l’argent de côté, mais surtout leur ferait perdre des droits connexes qui ne sont ouverts qu’à ceux qui touchent l’allocation à taux plein (complément de ressources de 179 euros par mois, ou majoration pour la vie autonome de 105 euros mensuels.) 

 

0 Réponses à “Budget 2016 : le gouvernement recule”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol