États-Unis : « semaine de travail à la française »

États-Unis : « semaine de travail à la française »

 

 

Il est clair que la fameuse RTT ou temps de travail à la française faiat l’objet du ridicule au plan mondial. Pas étonnant puisque d’un coup on a attribué l’équivalent d’un mois de congés supplémentaire au moins. Il ne faut pas s’étonner de la perte de compétitivité de l’économie et de la croissance du chômage. Depuis l’entrée en vigueur des 35 heures on a compté plus d’un million supplémentaire de chômeurs. Lors d’un débat républicain, le candidat à la présidence des États-Unis Jeb Bush a accusé un sénateur d’absentéisme en lui reprochant de faire des « semaines de travail à la française ». Lors d’un vif échange avec le sénateur de Floride Marco Rubio, le frère et fils des anciens présidents Bush a attaqué ce dernier sur son manque d’assiduité au Congrès. « Je suis un électeur du sénateur, je l’ai aidé, et j’espérais qu’il respecterait ses électeurs en étant présent au travail », a lancé Jeb Bush, ancien gouverneur de Floride. « Lorsque vous vous êtes engagé, c’était pour un mandat de six ans. Le Sénat, est-ce une semaine de travail à la française ? » a-t-il poursuivi à l’adresse de son rival. Marco Rubio, de son côté, a dénoncé les attaques déloyales de certains médias, soulignant que nombre de sénateurs n’étaient pas présents pour tous les votes dans la capitale fédérale. Il a en particulier cité le cas de deux anciens sénateurs démocrates devenus célèbres : le président Barack Obama et le secrétaire d’État John Kerry.

0 Réponses à “États-Unis : « semaine de travail à la française »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol