Lutte contre le gaspillage alimentaire

Lutte contre le gaspillage alimentaire

. Interfel l’interprofession des fruits et légumes  a dévoilé les résultats d’une enquête réalisée par le cabinet Ressard consultants en partenariat avec l’Inra. Elle laisse apparaître qu’entre le lieu de production et le point de vente final, la perte est de 12 %. «Sur 100 kilos de fruits et légumes prêts à être récoltés, 88 kilos iront bien entre les mains des utilisateurs finaux, indique Bruno Dupont. Nous faisons tout pour réduire les pertes alimentaires. A tous les stades de la filière, nous développons les dons alimentaires. Ce n’est qu’en dernier recours que les produits non consommables sont valorisés par d’autres procédés comme la méthanisation ou l’alimentation animale». Enfin les producteurs de fruits et légumes jouent le pari de la recherche et développement pour innover dans de nouveaux produits – comme la pomme Pink Lady, le dernier grand succès – ou de nouveaux traitements biologiques. «Nous engageons à investir 14 millions d’euros par an en R&D pour soutenir les innovations et la qualité de nos produits», détaille Louis Ourenga. Par ailleurs, les professionnels veulent favoriser l’export des fruits et légumes made in France. «Nous avons prévu d’investir collectivement au minimum 1 million d’euros par an pour soutenir la présence des produits tricolores sur les marchés extérieurs», poursuit-il.. L’Hexagone se place désormais au troisième rang des producteurs de fruits et légumes européens.

0 Réponses à “Lutte contre le gaspillage alimentaire”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol