Migrants : l’Allemagne divisée

Migrants : l’Allemagne divisée

 

Merkel s’et certainement emballée en déclarant que l’Allemagne était prête à accueillir environ un million de migrants. D’autant quelle a ensuite fait marche arrière en adhérant l’idée du rétablissement ducontrôles des frontières pour les nouveaux arrivants et même en encourageant la Turquie à les retenir. En face il y a les populistes notamment de PEGIDA racistes et islamophobes Au milieu sans doute comme en France une majorité qui s’interroge sur la capacité et le rythme d’intégration des nouveaux arrivants. Mais comme d’habitude ce sont les extrêmes qui manifestent.  Des milliers de partisans du mouvement anti-immigration Pegida ont donc manifesté lundi soir à Dresde, dans l’est de l’Allemagne, contre la politique d’asile du gouvernement de la chancelière Angela Merkel. La police n’a pas communiqué de chiffre de participation mais les médias allemands évaluaient entre 15.000 et 20.000 le nombre de personnes présentes, ce qui en ferait le plus important rassemblement de Pegida à Dresde depuis des mois. Cela est moins cependant que les 25.000 qui s’étaient réunis un soir de janvier dernier. Dans le même temps, 14.000 personnes ont pris part à une contre-manifestation, en exhortant la population à tendre la main aux réfugiés qui affluent en Allemagne. Les partisans de Pegida (Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident), réunis sur la place devant le célèbre opéra Semper, agitaient des drapeaux allemands et brandissaient des pancartes où l’on pouvait lire « Merkel doit s’en aller! » et « Chacun doit avoir son propre pays, et non pas un morceau de l’Allemagne! ». Pendant le discours de Lutz Bachmann, dirigeant de Pegida et coorganisateur de la manifestation, de nombreux participants ont scandé « Merkel doit partir! » et « Traîtres à la patrie! » Les forces de police, massivement présentes, ont pris position entre les partisans de Pegida et la contre-manifestation organisée pour défendre la politique de la chancelière en faveur des migrants. Pegida organise des manifestations depuis un an à Dresde et celles-ci, après avoir fléchi, connaissent un regain depuis que des migrants affluent massivement en Allemagne via les Balkans.

0 Réponses à “Migrants : l’Allemagne divisée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol