Le yuan chinois encore sous-évalué

Le yuan chinois encore sous -évalué

Preuve que la Chine est devenue incontournable sur le plan économique, les Etats unis sollicite les autorités chinoises pour une réévaluation de sa monnaie  En fait c’est peut être moins pour obtenir une réévaluation que pour empêcher une nouvelle dévaluation comme celle qui avait été faite en aout. Cela pour tenter de relancer une activité dont la croissance est en net recul en Chine. Ce qui donne des arguments à la Chine pour maintenir le statu quo de la parité monétaire même si la balance des échanges demeure  largement excédentaire.  Les importations de la Chine ont nettement chuté au mois de septembre sur un an, à près de 18%, ont annoncé ce mardi les douanes chinoises, dernier chiffre traduisant le tassement de l’activité dans la deuxième économie mondiale. En valeur, les importations sont tombées à 924 milliards de yuan (environ 128 milliards d’euros), ont indiqué les douanes dans un communiqué. La Chine a également été affectée par l’affaiblissement de la demande sur certains marchés pour ses biens manufacturés, à l’origine de la baisse de ses exportations, qui ont reculé de 1,1% à 1.300 milliards de yuan (180 milliards d’euros), de même source. Première puissance commerciale mondiale, la Chine connaît un ralentissement de sa croissance qui s’est accompagné d’une chute des prix des matières premières, à l’origine d’une onde choc dans beaucoup de pays producteurs. L’excédent commercial a quasiment doublé sur un an, à 376,2 milliards de yuan (52,3 milliards d’euros).  Dans son rapport semestriel sur les politiques économiques et de change des principaux partenaires commerciaux de Washington, le Trésor américain estime que le yuan, également dénommé renminbi, reste donc sous sa « valorisation à moyen terme appropriée ».  Cette expression marque une légère inflexion du discours américain puisque le précédent rapport, en avril, jugeait la devise chinoise nettement sous-évaluée.  Le Trésor ne reproche à aucun des grands partenaires commerciaux des Etats-Unis de manipuler sa monnaie mais appelle les pays enregistrant d’importants excédents courant- ce qui inclut l’Allemagne et la Corée du Sud – à faire davantage pour soutenir la croissance mondiale.

0 Réponses à “Le yuan chinois encore sous-évalué”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol