Pensions Retraites : âge et montant

Pensions Retraites : âge et montant

Depuis la dernière réforme, être âgé d’au minimum  62 ans pour les générations nées à partir de 1955. Pour les personnes nées entre 1951 et 1955, l’âge de départ varie entre 60 ans et 4 mois et 61 ans et 7 mois. Pour partir avec une retraite «à taux plein», c’est-à-dire au maximum de sa pension, il faut désormais avoir cotisé 172 trimestres, soit 43 années complètes. Pour les personnes nées entre 1948 et 1955, le nombre de trimestres augmente progressivement. Il est possible de partir sans avoir cotisé l’intégralité de ces trimestres mais le montant de la pension sera alors minoré. Si une personne travaille jusqu’à l’âge de 67 ans, elle aura automatiquement droit à une retraite à taux plein, peu importe le nombre de trimestres qu’elle aura validés. Pour la fonction publique, l’âge minimum de départ en retraite varie selon la catégorie sédentaire ou active. Il existe des dérogations à cette condition d’âge. Une fois l’âge de départ minimum atteint, une personne peut décider de partir à la retraite. La pension qu’elle touchera dépendra notamment du secteur, public ou privé, dans lequel elle travaille et de son salaire ou son traitement.

Dans le secteur public

Pour calculer le montant de la pension de retraite que touchera un fonctionnaire, vont être pris en compte:

• le revenu brut du fonctionnaire (sans ses primes) sur les six derniers mois de sa carrière,

• le nombre de trimestres validés (cotisés, rachetés ou obtenus au cours d’une période de chômage ou de maternité),

• le taux de liquidation: au maximum le fonctionnaire touchera 75% de la moyenne de son traitement sur les six derniers mois,

• le coefficient de décote ou de surcote, qui dépend du nombre de trimestres validés.

Dans le secteur privé

Le calcul de la pension de base prend en compte:

• le salaire annuel moyen sur les 25 années les plus avantageuses de la carrière,

• le taux de la pension (trimestres cotisés / 172, soit le nombre de trimestres pour prétendre à une pension de retraite à taux plein). Ce taux atteint 50% au maximum.

la retraite complémentaire

Elle ne concerne que les travailleurs du secteur privé: les salariés cotisent obligatoirement à au moins une caisse de retraite complémentaire. L’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) est commun à tous les salariés du secteur privé, c’est la caisse de référence des retraites complémentaires. L’Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres) est la caisse réservée aux cadres du secteur privé, qui cotisent aussi à l’Arcco. Ces différentes retraites complémentaires doivent compenser les prestations du régime de base, moins avantageuses que dans le public. En travaillant, le salarié cumule des points. Pour les non-cadres, le taux de cotisation est de 7,75% pour la partie du salaire inférieure ou égale à 3170 euros, puis 20,25% entre 3170 et 9510 euros. Pour les cadres, le taux de cotisation est de 20,55% au-delà de 3170 euros. Ainsi, un salarié qui gagne 3170 euros engrange 245 points chaque mois.  En 2014, les femmes ont touché une pension annuelle moyenne de 2863 euros, contre 4775 euros pour les hommes. Chez les cadres, la différence est encore plus notable: 4210 euros contre 10.472 euros. L’âge moyen de départ à la retraite était l’année dernière de 62 ans et 5 mois pour les femmes, 61 ans et 9 mois pour les hommes. Chez les cadres, c’est la tendance inverse, les hommes partant à la retraite légèrement plus tard que les femmes (62 ans et 2 mois contre 62 ans).

0 Réponses à “Pensions Retraites : âge et montant”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol