La production de pétrole de schiste US s’écroule

La production de pétrole de schiste US s’écroule

D’une certaine manière la stratégie de l’OPEP et en particulier de l’Arabie Saoudite est en train de réussir, l’objectif était en effet d’assurer une surproduction du pétrole traditionnel afin d’empêcher la rentabilité du pétrole de schiste des États-Unis. Un pétrole de schiste dans les conditions d’exploitation  sont coûteuses et qui exige donc un relatif aux niveaux des cours du pétrole. La production américaine de pétrole de schiste sera en novembre la plus faible depuis l’essor de cette industrie, selon des projections publiées mardi par le département de la Défense. La production baissera de plus de 93.000 barils par jour à 5,12 millions, a précisé l’Agence d’information sur l’énergie (EIA), émanation du ministère. Jamais chiffre aussi bas n’avait été projeté depuis que ces données ont commencé à être publiées en 2007. Novembre marquera le septième mois consécutif de baisse de la production, a ajouté l’EIA  Cette politique de relatif dumping de la part de l’OPAC et de l’Arabie Saoudite née cependant pas sans conséquences pour les pays producteurs traditionnels car cela les prive de ressources financières essentielles. Du coup le peuple souhaiterait bien maintenant un relèvement des cours.  L’OPEP  a d’ailleurs annoncé une reprise de la demande qui a tiré le pétrole à la hausse. Une hausse qui pourrait cependant être provisoire car il n’y a aucune certitude sur le maintien de la demande compte tenu du ralentissement économique mondial. En fait l’OPEP  commence à être très inquiète de la baisse des prix qui hypothèquent les ressources des pays producteurs. Le pétrole était orienté à la hausse lundi en Asie, en raison notamment de déclarations de l’OPEP laissant les investisseurs anticiper une augmentation de la demande. Le cours du baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en novembre gagnait 0,93% à 50,09 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, la référence européenne du brut, également pour livraison en novembre, s’appréciait de 0,78% à 53,06 dollars. Vendredi, les cours du pétrole avaient légèrement monté à New York, gagnant 20 cents à 49,63 dollars sur le Mercantile Exchange (Nymex), mais baissé à Londres, perdant 40 cents à 52,65 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE).

0 Réponses à “La production de pétrole de schiste US s’écroule”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol