Croissance de voitures essence immatriculées en France

Croissance de voitures essence immatriculées en France

 

Même si les véhicules diesels continuent d’occuper la plus grande part de marché les automobiles à essence ne cessent de progresser. En cause sans doute les préoccupations environnementales mais aussi le coût d’achat d’un véhicule à essence nettement moins chère qu’un véhicule diesel. La part des moteurs à essence dans les voitures neuves immatriculées en France a atteint en septembre son plus haut niveau depuis octobre 2001, il y a 14 ans, selon des chiffres publiés mardi par le Commissariat au développement durable. Le rapport d’octobre du Commissariat sur les motorisations et émissions montre que la part des voitures à essence dans les immatriculations totales a progressé de 1,1 point à 40,4% en septembre par rapport à août, franchissant la barre des 40%. Les moteurs diesel, à nouveau très décriés à cause de l’affaire de manipulation des émissions polluantes de Volkswagen, ont continué de céder du terrain mais restent majoritaires (-0,8 point à 55,3%).

0 Réponses à “Croissance de voitures essence immatriculées en France”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol