• Accueil
  • > politique
  • > La semaine catastrophique de Hollande (feuilleton humoristique-11 octobre 2015)

La semaine catastrophique de Hollande (feuilleton humoristique-11 octobre 2015)

  • Le roi François de Tulle, normal Premier, ne ce résout pas à renoncer à la couronne royale en 2017. Pourtant les sondages sont de plus en plus catastrophiques. En outre,  il tire dans sa chute le fougueux et colérique chambellan Valls de Vienne. Valls de Vienne qui se déclare très zen au Japon mais pourtant hystérique en France surtout depuis que le petit prince micron Macron lui dame le pion en matière de popularité. À peine arrivé à la cour, ce parvenu se situe en deuxième position dans le cœur des sujets français, juste derrière le duc d’Aquitaine, Juppé. Mais la querelle feutrée des seconds couteaux ne réjouit pas le duc de Corrèze, roi de France et de Navarre qui s’enfonce dans les sondages. Il est désormais « au niveau du gaz de schiste » vient de déclarer le trublion prince noir Sarko. Lequel n’est pas non plus dans une situation très confortable. Contre ses convictions,  il a du excommunier Nadine Morano et ses visions racistes. Cependant Nadine la « pucelle » (son vrai nom qui a été transformé en « Pugelle »–voir Wikipédia) compte encore des partisans, elle pense  empêcher le prince noir, Sarko, de gagner les primaires des républicains. Aussi elle  a refusé de faire des excuses par écrit à propos des voix célestes qui lui conseillaient de blanchir la race française. Certains moqueurs indélicats ont alors  argumenté ce refus en expliquant que la prolo Nadine ne maîtrisait pas l’écriture. Une fausse explication car Nadine a piqué l’ancien listing des adhérents de l’UMP pour leur adresser des SMS au contenu d’ailleurs toujours aussi approximatif et fumeux. Nadine la pucelle investie d’une mission divine se lâche donc et rejoint (d’assez loin quand même) le clan des philosophes déclinistes qui cultive la nostalgie du passé. Bref beaucoup d’intellos deviennent  aussi réacs et le naufrage de la vieillesse n’épargne personne même ceux qui sont les moins touchés par les ans. En gros, c’est la trouille qui domine. Pas étonnant car la complexité des mutations en cours qui concerne  tous les domaines, économique bien sûr mais aussi social, sociétale, environnemental et culturel sont aussi difficilement compréhensifs pour nos crânes d’œuf un peut dépassés  par les événements. On se demande pour renouveler la sociologie de nos responsables s’il ne conviendrait pas de légaliser l’euthanasie politique comme philosophie. Comme vient de le faire timidement l’assemblée en autorisant l’euthanasie médicalement assistée pour les sujets ordinaires. A défaut euthanasie on pourrait interner les plus atteints comme la princesse Ségolène Royal dont  le délire verbal envahit chaque jour les médias. Ainsi vient-elle mettre son pif dans une question qui ne la concerne pas (comme d’habitude) en proposant des d’étatiser la gestion du conflit Air France. La nomination du médiateur qu’elle propose permettrait certainement d’enterrer les restructurations nécessaires et de renvoyer après 2017 les réformes qui s’imposent. Mais pour le PS l’étatisme : il n’ y a que ça de vrai . Et Ségolène est là pour aider ses copains énarques à trouver un job. Pas évident pour ces énarques de trouver un petit boulot et ça l’est encore moins pour les sujets ordinaires dont le moral n’a jamais été aussi bas. Ils désespèrent de tout,  de l’avenir économique bien sûr, de la capacité du système politique à résoudre leurs problèmes, il doute surtout d’eux-mêmes et d’une certaine manière versent  dans une forme de schizophrénie en soutenant la nécessité d’une société plus libérale mais à condition de ne pas remettre en cause l’existant. Bref le royaume n’a pas la pêche. On attend désespérément une grande victoire sportive  pour redonner un peu de moral aux pays. Malheureusement l’une des idoles du sport français, Platini, vient de se faire prendre les doigts dans le pot de confiture de la FIFA au moment même où il était candidat à la présidence ;  décidément le mauvais sort  tombe sur les français chargés de responsabilités internationales (DSK et ses frasques, Lagarde qui a accordé 400 millions à Tapie,  et maintenant Platini pour une facture de près de 2 millions avec 10 ans de retard !) On devrait cependant lui trouver des excuses car pratiquement tous les membres de la FIFA ont plongé les mains dans les centaines de millions gérés  sans aucun contrôle financier et démocratique. De ce point de vue Platini n’est sans doute pas le plus coupable mais c’est sans doute le plus couillon. S’il avait fait l’ENA (ou Sciences-po) seulement il aurait appris qu’il y a des procédures quasi légales à suivre pour détourner à son profit l’argent public ou encore pour éviter d’avoir à respecter la réglementation en vigueur. Ce que vient de faire par exemple Volkswagen qui n’a pas peur de se foutre de la gueule du monde en accusant quelques boucs émissaires dans l’affaire des tricheries des émissions polluantes d’environ 1 million de véhicules vendus dans le monde entier. De quoi réconforter  les sujets du royaume et leur montrer que les faux-culs n’existent pas seulement qu’en France où notre monarque fait ce qu’il peut, malheureusement il peut peu !

    God Save the King

0 Réponses à “La semaine catastrophique de Hollande (feuilleton humoristique-11 octobre 2015)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol