Chômage des jeunes : l’échec d’une politique

 

Chômage des jeunes : l’échec d’une politique

On sait  bien entendu que les séniors sont les principales victimes du chômage et que beaucoup sont condamnés pendant une très longue durée. Pour autant la situation n’est guère brillant pour les jeunes qui étaient pourtant la priorité de Hollande. Indice en dépit des dispositifs d’aide à l’emploi pour ce jeune qui représente tout de même très de 30 % des embauches, il reste encore environ 100 000 personnes de moins de 25 ans inscrits à pôle emploi. En cause évidemment la situation économique mais aussi le système de formation inadaptée aux conditions concrètes de production des entreprises. Le gouvernement communique beaucoup actuellement sur la baisse, enregistrée depuis trois mois, sur le nombre de moins de 25 ans inscrits à Pôle emploi et en tire la conclusion que les dispositifs, mis en oeuvre depuis 2012 en faveur des jeunes peu qualifiés ou issus des quartiers défavorisés, commencent à porter leurs fruits. Mais rapportée à avril 2012, la réalité est moins flatteuse: Pôle emploi compte à ce jour près de 100.000 jeunes inscrits de plus dans ses fichiers, en catégories A, B et C.  Les jeunes hommes demandeurs d’emploi sont plus nombreux que les femmes même si les deux courbes évoluent dans le même sens. On observe que depuis 2012, l’écart se creuse de plus en plus. Plus d’un quart des jeunes en emploi (28 %) au premier trimestre 2015 le sont grâce à un dispositif bénéficiant d’une subvention publique (apprentissage, contrats aidés, etc.). C’est l’un des plus forts taux enregistrés depuis 1974, exception faite de la période des emplois jeunes sous Lionel Jospin à la fin des années 1990 où la barre des 30% avait été dépassée.

 

 

Lien:

  • site poèmes-chansons-théâtre de l’auteur

0 Réponses à “Chômage des jeunes : l’échec d’une politique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol