Morano évincée des élections régionales

Morano évincée des élections régionales

 

Morano grisée par son exposition médiatique a refusé de s’excuser par écrit de ses propos racistes comme lui demander Sarkozy. Du coup elle est évincée de la liste des républicains aux régionales. Son entêtement pourrait lui coûter très cher dans la mesure où on ne voit pas quelle courant du parti aurait vraiment envie de récupérer cette provocatrice à la fois haineuse et idiote sa place serait davantage au Front National qui n’en veut même pas. La Commission nationale d’investiture des Républicains a retiré mercredi à Nadine Morano la tête de liste en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales de décembre, une décision qui sanctionne ses propos sur la France, pays « de race blanche ». Cette éviction, confirmée par le parti dans un communiqué, a été votée à l’unanimité moins trois abstentions par la Commission d’investiture, composée de 26 membres. « La CNI a pris acte avec regret du refus de Nadine Morano de revenir sur ses propos comme il le lui avait été demandé à plusieurs reprises », peut-on lire dans ce communiqué.  Nadine Morano, qui est vice-présidente de l’instance, était absente lors de la réunion. Députée européenne, elle se trouvait à Strasbourg pour l’intervention d’Angela Merkel et François Hollande devant le Parlement européen. Nicolas Sarkozy avait accordé mardi soir à l’élue une dernière chance, lui demandant de formuler des regrets dans une lettre avant la réunion de la CNI, ce qu’elle n’a pas fait, ne reniant rien de ses propos. Nadine Morano sera remplacée par Valérie Debord, ex-députée de Meurthe-et-Moselle. Selon un participant au comité exécutif du parti qui a précédé la CNI, Nicolas Sarkozy a estimé qu’il fallait sacrifier Nadine Morano, même si elle avait présenté ses excuses. Philippe Richert, tête de liste des Républicains aux élections régionales dans le Grand Est, a en effet annoncé aux instances nationales de sa formation qu’il démissionnerait si elle gardait son investiture en Meurthe-et-Moselle. « Richert m’a dit : ‘Si Morano est investie, c’est sans nous. J’ai la lettre de démission des têtes de liste de cette région sur mon bureau’ », a déclaré Nicolas Sarkozy selon ce participant. « Mieux vaut une crise passagère et investir à long terme. On a la responsabilité de porter l’alternance », aurait-il ajouté.

0 Réponses à “Morano évincée des élections régionales”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol