• Accueil
  • > politique
  • > « Race blanche » : Nadine Morano, de plus en plus pathétique

« Race blanche » : Nadine Morano, de plus en plus pathétique

« Race blanche » : Nadine Morano, toujours pathétique

Une nouvelle fois Nadine Morano instrumentalise le général De Gaulle pour justifier ses propos concernant la race blanche française. On pourra au moins reconnaître à Morano la cohérence de ses déclarations honteuses et haineuses. Après son dérapage volontaire dans l’émission de Ruquier, elle a confirmé à Moscou ses propos racistes et cette fois utilise un voyage sur la tombe du général De Gaulle pour donner une légitimité à sa théorie. Une posture pathétique qui traduit le populisme de Morano mais aussi sans doute son incapacité intellectuelle à appréhender la portée de mots qu’elle ne maîtrise pas. Quand elle a évoqué la France de « race blanche » pour la première fois, Nadine Morano a affirmé avoir cité les mots du général de Gaulle. Après le tollé suscité par ses propos, la député européenne s’est rendue dimanche à Colombey-les-Deux-Églises sur la tombe du général. Elle a une nouvelle fois évoqué sa théorie sur « la race blanche » à cette occasion. C’est dans un texte qu’elle a posté sur Facebook que Nadine Morano a dévoilé avoir effectué le pèlerinage au cimetière de Colombey-les-Deux-Églises en Haute-Marne, comme l’a publié BFMTV. Tout juste arrivée de Russie, où jeudi elle a une nouvelle fois réitéré ses propos, Nadine Morano s’est emportée dans sa publication sur le réseau social. Affirmant ne pas être « de la race des lâches », elle a confié que jamais elle ne « renierait le général de Gaulle». Dans ce très long texte, Nadine Morano a fustigé ses amis des Républicains, affirmant que « NKM et Juppé ont été les plus virulents. NKM ça ne m’étonne pas. Quant à Alain Juppé, je suis troublée« , a-t-elle ajouté. L’ancienne ministre a aussi publié les photos de son hommage à Charles de Gaulle sur Twitter, affirmant une nouvelle fois ne pas être « de la race des lâches ». Mercredi, la commission des investitures des Républicains se réunira à la demande de son président Nicolas Sarkozy. Nadine Morano devrait ainsi être sortie de la course aux régionales dans le Grand-Est. Nicolas Sarkozy s’est d’ailleurs exprimé au sujet de son ancien soutien ce week-end, rappelant à chacun de « maîtriser son vocabulaire ». Un sondage Odoxa pour iTélé et Paris Match dévoilé vendredi soir démontre que 60% des Français estiment que les propos tenus par Nadine Morano  »sont le signe que la plupart des responsables des Républicains partagent des positions proches de celles du FN ».

0 Réponses à “« Race blanche » : Nadine Morano, de plus en plus pathétique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol