La Sécu, 70 ans et 200 milliards de dettes …

La Sécu, 70 ans et 200 milliards de dettes …

La sécu a 70 ans, 10 milliards environ de déficit annuel et 200 milliards de dettes cumulées. Sur les trente-sept dernières années, elle fut 29 fois en déficit (voir le graphique ci-dessous). La hausse du chômage, le vieillissement de la population et les choix politiques l’ont plongée dans le rouge. Résultat, les ardoises cantonnées dans la Caisse d’amortissement de la dette sociale devraient atteindre 126,6 milliards d’euros à la fin 2015, soit environ la moitié des dépenses annuelles au titre des retraites et de la santé. Selon les prévisions officielles, la dette serait résorbée en 2024.  Or, une assurance sociale devrait, en théorie, prohiber le moindre « trou ». « Les remboursements de soins ou les prestations vieillesse ne sont pas comparables à des investissements justifiant une dette mais à une consommation. Les comptes devraient donc toujours être à l’équilibre. Une loi organique devrait l’imposer », explique Didier Tabuteau, responsable de la chaire santé à l’Institut d’études politiques de Paris. Pour freiner la dérive, les gouvernants de tout bord ont dû prendre des décisions impopulaires. Les prélèvements ont augmenté – les cotisations retraite seront encore en hausse l’an prochain. Les prestations ont été révisées. Cette année, les allocations familiales ont été divisées par deux ou quatre pour les foyers de cadres. Droite et gauche ne sont toutefois jamais allées jusqu’au bout de la logique comptable, puisque, dans les lois de finances, l’équilibre a été sans cesse repoussé. Pour un moindre mal politique, l’accent a été mis tôt sur les économies, la lutte contre la fraude et la rationalisation de l’offre de soins. Certaines campagnes ont marqué leur génération, comme le clip de 1983 : « La Sécu, c’est bien. En abuser, ça craint. » Les bonnes intentions se concrétisent toutefois lentement. Ainsi, le « virage ambulatoire », qui consiste à encourager les hospitalisations de jour, était déjà au programme il y a quinze ans. Et le dossier médical partagé, qui devait éviter une redondance des examens de santé, est retourné dans les limbes après son lancement en 2004. La Cour des comptes, elle, martèle au moins deux fois par an que des efforts sont possibles.

0 Réponses à “La Sécu, 70 ans et 200 milliards de dettes …”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol