• Accueil
  • > sport
  • > PSG : critique allusive d’Ibra par Blanc

PSG : critique allusive d’Ibra par Blanc

PSG : critique allusive d’Ibra par Blanc

De manière allusive l’entraîneur du PSG blanc adresse une critique Ibra. Il affirme attendre beaucoup de lui. Il faut dire que le talentueux  suédois n’a pas montré grand chose depuis assez longtemps en terme  d’efficacité. Certes en se repliant il participe à l’orientation du jeu mais sur le flanc de l’attaque il se montre peu convaincant voire maladroit. Sans doute l’intéressé manque-t-il aussi un peu de condition physique et surtout de vista face au but. S’il ne se réveille pas face à Marseille, sa place pourrait bien être contestée d’ici quelques temps. Interview :

 Comment abordez-vous ce match contre Marseille ?
Ce n’est pas un match comme tous les autres. A force d’écrire dessus, on en a fait un classico. C’est la presse qui a créé ça. C’est un match particulier pour les supporteurs des deux camps. Mais au niveau comptable, c’est trois points. C’est banal mais c’est la vérité. Donc la préparation est la même que pour les autres matches. D’autant plus qu’il arrive après une série de 7 matches en 23 jours. On n’a eu que 4 jours pour le préparer avec un match en C1 cette semaine, un retour difficile car on est arrivé très tard dans la nuit. Marseille, c’est encore pire car ils ont joué jeudi en coupe d’Europe. Le Classique vous fait frémir. Et pour les joueurs, c’est un match important.

 

Ce PSG-OM n’a jamais semblé aussi déséquilibré depuis longtemps…
Ça, ça fait parler, ça fait écrire. C’est bien pour vous. Ça créé du buzz. A un moment il était déséquilibré dans le sens inverse  En ce qui nous concerne, j’en reviens à la même chose. L’ambition de Paris, de l’entraîneur, c’est de gagner tous les matches. Que ce soit Marseille, Lorient ou les autres équipes. Avec beaucoup de respect pour les autres équipes et d’humilité.

Avec l’internationalisation des effectifs, avez-vous l’impression que les joueurs ne savent pas vraiment ce que représente ce choc ?
Ça ne représente quelque chose que pour vous donc ? Les joueurs étrangers savent ce que veut dire un Classique ou un derby. Ils savent que c’est un match particulier.

On a quand même l’impression que ce déséquilibre a enlevé de la ferveur et l’intérêt à ce Classique…
Quand on est supporteur d’un club, on le supporte, peu importe la nationalité des joueurs, les moyens financiers à disposition, peu importe que vous soyez premiers ou derniers. Les deux clubs ont eu des moments différents et quand Marseille dominait le football français, il y avait aussi un déséquilibre. Mais un classico, ça représente quelque chose, ça reste un match particulier pour le club et les supporteurs.

Vous attendez-vous à une réaction d’orgueil de la part de l’OM, dans le dur actuellement ?
Je n’ai pas à attendre quoi que ce soit de Marseille. C’est mon équipe qui me préoccupe. Il va falloir vous y faire. J’ai beaucoup de considération pour l’OM, les joueurs, l’entraîneur, le club. Mais dans la préparation, c’est la même chose, c’est trois points en jeu devant notre public. En sachant que si le résultat est bon pour nous, on rendra heureux beaucoup tous les gens qui aiment le PSG. On ne se pose pas la question de savoir si Marseille aura une réaction d’orgueil. Toutes les équipes espèrent faire un exploit à Paris. Une équipe y arrivera un jour. Espérons que ce ne sera pas demain.

Aurez-vous tous vos joueurs à disposition pour ce match ?
Il y a quelques petits bobos suite au match contre Donetsk. Notamment David Luiz. Mais je pense qu’on aura quasiment l’effectif complet. Malgré la répétition des matches, on arrive à avoir des joueurs en bonne santé. Ça me donne des soucis pour faire l’équipe. Mais ce sont de bons soucis.

 

Ibrahimovic a disputé l’intégralité des quatre derniers matches. Est-il redevenu incontournable ou était-ce une envie de le relancer ?
Il y aura un management sensible avec tous les joueurs car ils veulent tous jouer. Il y aura de la concurrence de partout vu l’effectif que nous avons. Mon idée était de lui donner du temps de jeu. Je pense qu’il peut faire beaucoup mieux. De l’avoir fait jouer, ça va lui permettre de retrouver un certain rythme et un certain niveau.

C’est un jour particulier pour Zlatan Ibrahimovic qui fête ce samedi ses 34 ans. Avez-vous prévu de lui offrir quelque chose en particulier ?
J’espère que c’est lui qui va nous offrir quelque chose demain soir (dimanche).

A quel âge devient-on vieux dans le foot ?
A l’âge où on ne peut plus courir. Il n’y a pas d’âge. Il a 34 ans, chaque année, il prend un an de plus. Tant que vous pouvez courir et marquer des buts, il faut le faire. Quand vous ne pouvez plus, c’est quelque chose de grave.

 

0 Réponses à “PSG : critique allusive d’Ibra par Blanc”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol