• Accueil
  • > politique
  • > La semaine de Hollande (feuilleton humoristique-4 octobre2015)

La semaine de Hollande (feuilleton humoristique-4 octobre2015)

  • À la cour, la semaine a surtout été consacrée aux réactions concernant les propos de la philosophe Morano. Les malheurs de l’opposition ont  réjoui François de Tulle,  normal Premier,   empêtré dans des sondages de plus en plus catastrophiques. Du coup,  les princes du régime se sont beaucoup amusés à critiquer la « Pucelle » de Meurthe et Moselle (c’est son véritable nom transformé ensuite en  » Pugelle », voir Wikipédia) touchée par de divines visions racistes. Malheureusement le malheur de la droite n’a pas fait remonter la popularité du monarque. Il pourrait cependant se satisfaire de l’évolution de l’affaire Tapie.  Mais on peut imaginer que le nouvel épisode judiciaire pourra encore durer longtemps. En réalité si Sarkozy redevient président de la république il y a fort à parier qu’on va comme pour Christine Lagarde exonérer Tapie de toute responsabilité de magouillage et quil pourra  jouir en toute  tranquillité des fonds dont il a été injustement spoliés. Tout cela n’a pas fait remonter d’un chouïa la température électorale en faveur du monarque. Pire,  c’est la dégringolade pour François de Tulle mais aussi pour le fougueux chambellan Valls de Vienne maintenant dépassé dans sa course à la modernité par le petit prince micron Macron. Lequel ose tout  et même d’affirmer que le libéralisme est une valeur de gauche. Ce qui n’est pas faux en ce qui concerne le libéralisme politique mais reste à démontrer concernant le libéralisme économique. Le PS ayant toujours entretenu des liens très affectifs avec l’étatisme, liens parfois partagés aussi par la droite. Pas étonnant la plupart sont issus de la même oligarchie :  surtout de hauts fonctionnaires. Comme d’ailleurs le très libéral Macron qui sait tparfaitement que les caisses de retraite vont exploser et qui favorise son épargne de précaution en conservant son statut de haut fonctionnaire. Une petite combine qui discrédite quand même un peu la modernité de ses propositions. Mais finalement il ne fait qu’imiter Hollande qui va cumuler aussi différentes retraites y compris celle de la Cour des Comptes où il n’a jamais mit les pieds. Ce qui n’a pas empêché Christine Lagarde, la transparente directrice du FMI , de féliciter Macron pour son audace verbale. Et en même temps de passer de la pommade à tout le gouvernement français. Il faut dire qu’elle a de bonnes raisons pour cirer les pompes de la gouvernance française car la justice royale vient de l’exonérer de toute responsabilité dans l’affaire Tapie. Or c’est bien Lagarde qui a autorisé la procédure d’exception mafieuse de la même manière qu’elle a autorisé le versement de la modique somme de 400 millions en réparation du préjudice subi par le pauvre Tapie. . Un Tapie d’ailleurs encore plus gourmand. Après l’annulation de l’arbitrage tripatouillé, le procès Adidas recommence. Mais cette fois Nanar fait monter les enchères,  il ne s’agit plus de 400 millions mais de 500 voir de plus d’un milliard cela en compensation de toutes les souffrances matérielles, financières et morales subies. Les manœuvres procédurières de Tapie recommencent. Comme l’affaire a déjà duré une vingtaine d’années on peut imaginer que la nouvelle procédure judiciaire va se prolonger suffisamment pour que la droite passe un coup d’éponge sur la responsabilité de tripatouillage de Tapie. En attendant comme l’intéressé déclare ne plus avoir un sou, on envisagerait de lancer un téléthon pour lui permettre de subvenir à ses dépenses les plus élémentaires. Peut-être même recréer une vignette automobile pour les vieux comme Tapie. Ce qu’envisage en tout cas l’inénarrable princesse Ségolène Royal qui ne veut pas d’écologie punitive et qui va proposer une vignette pour les véhicules les moins polluants qui seuls seront autorisés à pénétrer dans certaines zones urbaines. On remplaçe  l’écologie punitive par une écologie positive pour décourager les plus pollueurs. Une subtile dialectique plus putassière  qui n’est cependant pas certaine de rencontrer l’assentiment des gueux concernés qui possèdent les voitures les plus anciennes. Le comte de Bartolone candidat à la succession de Huchon à la présidence de la région parisienne en rajoute une couche en matière d’écologie positive. Pour ne pas vexer les électeurs automobilistes , il propose la résurrection de l’écotaxe pour taper sur les poids lourds (ce qu’avait déjà envisagé Ségolène Royal qui s’est reniée par deux fois sur ce sujet). L’ingénierie fiscale de la gauche malheureusement aussi de la droite est sans limite en France. Un député inconnu du  PS, vient en effet d’apporter sa contribution à la création fiscale en demandant que l’impôt sur le revenu concerne la totalité des Français. Ce serait modeste comme contribution pour les gueux :  30 €. Une sorte de timbre fiscal pour valider le brevet de citoyenneté de chaque français. Comme si déjà on ne payait pas suffisamment d’impôts de toutes sortes indirectes (TVA par exemple) ou directes comme les impôts locaux qui représentent en moyenne 2000 € par foyer. Mais il faut bien de toute façon trouver des ressources pour remplir la cassette royale puisque la croissance ne sera pas au rendez-vous , la servile INSEE le confirme pas plus de 1 % en 2015 pour le PIB . Pour  2016,  l’État n’a réalisé en réalité que très peu d’économies,  il a même engagée des fonctionnaires supplémentaires. Bref en matière de politique intérieure le monarque est toujours dans le potage. Du coup il a revêtu son képi de chef des bidasses afin de reconquérir une popularité qui le fuit. La France toute seule veut régler le conflit en Syrie. Trois bombes ont été lâchées, on ne sait pas où  avec exactitude. Peut-être même sur un hôpital humanitaire comme viennent de  le faire les États-Unis en Afghanistan. Mais quand on combat le terrorisme de très haut,  il y a nécessairement des bavures. Et le tsar Poutine lui ne s’embarrasse pas de ces bavures,  il  a d’ailleurs repris la main en Syrie et s’est assis sans ménagement sur les injonctions françaises qui voulaient orienter les frappes russes. Même la puissance de conviction de l’impératrice de Prusse Angela Merkel n’est pas parvenue à le convaincre. Il faut dire que le tsar converse directement avec Obama et qu’il s’assoit sans scrupules sur ce que de peut dire l’Europe. Mais l’impératrice de Prusse Angela  Merkel a d’autres chats à fouetter notamment ce scandale relatif au trucage des émissions polluantes du premier constructeur mondial d’automobiles Volkswagen. Un sale coup en vérité qui pourrait porter  atteinte  non seulement au  secteur automobile mais aussi à toute l’ économie allemande puisqu’on prévoit que les conséquences pourraient se traduire par un affaiblissement de plus de 1 % du PIB. Pour se sortir de cette  situation on a peut-être trouvé la solution miracle ;  à savoir comme dans tous les grands scandales commerciaux techniques ou financiers : faire porter le chapeau à quelques boucs émissaires. Ce qu’on vient d’apprendre ce matin. Quelques ingénieurs seraient seuls coupables de la tromperie. Un peu comme dans l’affaire de la Société Générale en France où on a désigné un pauvre couillon pour éviter d’avoir à mettre en cause le moindre dirigeant impliqué dans le magouillage des placements financiers. Dans l’affaire Tapie on pourrait opérer en France aussi de la même manière en impliquant le concierge de Bercy qui a ouvert la porte imprudemment à ceux  qui ont autorisé l’arbitrage mafieux. La pendaison pourrait même avoir lieu en place de Grèves pour l’exemple et démontrer ainsi la solidité des institutions monarchiques de ce pays magnifique qu’est le royaume de France.

    God save the king

Liens

0 Réponses à “La semaine de Hollande (feuilleton humoristique-4 octobre2015)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol