• Accueil
  • > santé
  • > Nouvelle manif des médecins contre l’étatisation

Nouvelle manif des médecins contre l’étatisation

Nouvelle manif des médecins contre l’étatisation

 

 

Beaucoup de cabinets de médecins libéraux seront fermés jusqu’à mardi. Cela pour protester contre la loi santé de Marisol Touraine. En particulier contre la perspective de généralisation du tiers payant qui risque d’alourdir les formalités administratives surtout lorsque le médecin ne dispose pas de secrétariat. Notons que la plupart des médecins pratiquent  déjà le tiers payant pour les patients en difficulté financière et que le nouveau dispositif va ajouter des procédures bureaucratiques supplémentaires, sans doute aussi contribuer à faire dériver les dépenses de santé. D’une manière générale les médecins protestent contre le processus d’étatisation en cours de la médecine libérale. Attention si vous devez aller chez le médecin ce week-end. La quasi-totalité des organisations de médecins libéraux appellent à fermer les cabinets à compter de ce samedi 3 octobre et jusqu’à mardi. Il s’agit d’un nouveau coup de semonce contre Marisol Touraine et son projet de loi santé, dont les débats au Sénat se sont terminés jeudi. Le principal point de cristallisation de cette colère : la généralisation du tiers payant d’ici à 2017. Ainsi, le syndicat des médecins libéraux (SML), la Fédération des médecins de France (FMF) et le Bloc (chirurgiens) invitent les praticiens à une « cessation d’activité ». Lundi, ce sera au tour de MG France, le premier syndicat de généralistes de demander à tous ses adhérents de faire grève. Celui-ci mise sur une mobilisation en hausse qui fera, espère-t-il, tâche d’huile. Le syndicat assure que certains cabinets veulent fermer « deux ou trois jours consécutifs ». Le Puy-de-Dôme annonce par exemple 70% de cabinets fermés. Ces appels à la grève ont été lancés sur fond de compétition pour les élections professionnelles. Car d’ici au 12 octobre à minuit, 120.000 médecins sont appelés à élire par correspondance ceux qui les représenteront au sein des unions régionales des professionnels de santé (URPS) face aux autorités publiques (ASR) pour les cinq prochaines années. Les résultats sont attendus pour le 16 octobre et détermineront la représentativité des syndicats au sein des trois collèges de la profession (généralistes, spécialistes et chirurgiens-anesthésistes-obstétriciens). C’est pourquoi la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) refuse pour l’heure de participer au mouvement, dénonçant des mascarades désordonnées et électoralistes.

0 Réponses à “Nouvelle manif des médecins contre l’étatisation”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol