Inégalités : de plus en plus de riches

Inégalités : de plus en plus de riches

C’est le miracle des statistiques, hier l’INSEE annoncé une diminution des inégalités du fait  d’une pseudo augmentation du pouvoir d’achat de 1 % pour les salaires en 2013. Dans le même temps on apprend aujourd’hui que le nombre de grosses fortunes dépassant 30 millions de dollars a augmenté de 6 % en 2014. En réalité pour atténuer les chiffres des ces inégalités l’INSEE a simplement aggloméré le chiffre des très grosses fortunes avec celui de français aisés qui ont été touchés par la fiscalité. En outre on a tordu les chiffres d’augmentation du pouvoir d’achat des plus modestes. D’après Les experts du cabinet Wealth- En 2014, le nombre détenteurs d’une fortune dépassant les 30 millions de dollars a crû, dans l’Hexagone, de 5,8%. Une croissance supérieure à celle que les auteurs du rapport ont mesuré en Suisse (+4,8%) et au Royaume-Uni (+5,5%), deux pays réputés accueillir nombre d’exilés fiscaux français. La France comptait ainsi l’an passé 4.750 personnes ultra-riches dont la fortune cumulée représentait 565 milliards de dollars, soit en moyenne 110 millions de dollars par personne. Leur patrimoine aura ainsi augmenté de 7,6% en un an, alors que sur la même période l’inflation a atteint tout juste 0,5%.  La France reste ainsi dans le top 10 mondial des pays comptant le plus d’ultra-riches. Au niveau européen, elle se situe en 4ème position, derrière la Suisse (6.635 ultra-riches), le Royaume-Uni (11.510) et l’Allemagne (19.095). Des Allemands qui dominent largement le classement. Ceux dont la fortune dépasse les 30 millions de dollars sont quatre fois plus nombreux qu’en France.  9% des ultra-riches dans le monde sont des citoyens allemands. C’est plus que les Japonais ou que les Chinois. En fait seuls les Etats-Unis comptent davantage d’ultra-riches (69.560). Mais rapporté à leur population respective, Américains et Allemands font quasiment jeu égal. Cela n’a pas empêché l’INSEE de considérer que les j’inégalités étaient en train de se réduire. Un phénomène qui serait dû d’après l’institut à une augmentation de la fiscalité sur les plus riches mais surtout à une augmentation des salaires. Or cette augmentation des salaires est relativement fictive. En effet elle tient compte d’une sous-estimation de l’inflation qui mécaniquement augmente le salaire en francs constants. Or l’indice des prix de la consommation des ménages est largement obsolète du fait de la déformation de la structure de consommation. Les dépenses contraintes augmentent de plus en plus dans le budget des ménages tandis que les économies sur les dépenses ajustables demeurent très théoriques. On peut par ailleurs se demander comment les inégalités et la pauvreté peuvent diminuer avec un chômage en croissance. Ce chiffre d’augmentation du pouvoir d’achat des ménages annoncé par l’INSEE laisse donc perplexe.  Pourtant l’INSEE annonce une  réduction des inégalités, qui a débuté en 2012, s’est poursuivie en 2013.

0 Réponses à “Inégalités : de plus en plus de riches”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol