Sondage -La crainte de la précarité progresse en France

Sondage -La crainte de la précarité progresse en France

 

Selon un sondage du secours populaire 50 % des personnes interrogées craignent une situation de précarité un jour ou l’autre. En général on considère la situation de précarité lorsque les revenus se situent environ à moins de 1000 € par mois, ce que confirme les sondés. Les personnes interrogées évaluent le seuil de pauvreté à 1.054 euros mensuels – très proche du smic (1.135 euros) –, le plancher retenu par l’Insee étant de 987 euros. D’ores et déjà selon le sondage, 34% des Français éprouvent des difficultés à régler leurs dépenses d’énergie, 33% à acquitter leur loyer ou un emprunt immobilier, 29% à s’alimenter correctement trois fois par jour. Un sondage à recouper avec celui de Cofidis qui fait t apparaître qu’en, moyenne il  faudrait que les Français disposent d’environ 500 € supplémentaires par mois pour se sentir à l’aise. En moyenne, ils estiment avoir besoin de 467 euros en plus mensuellement pour se sentir en situation plus confortable. Ce chiffre est à  mettre en perspective avec le revenu net par salarié qui se situe autour de 2100 € dans le privé. Et lorsque c’est compliqué financièrement, il reste le découvert bancaire.  43% des Français déclarent être à découvert au moins une fois dans l’année, et 16% tous les mois. Dans le sondage du secours populaire, 57% des personnes interrogées avouent avoir été sur le point de connaître une situation de pauvreté à un moment de leur vie, selon le baromètre Ipsos du Secours populaire diffusé mardi. En outre, 35% des sondés déclarent avoir effectivement vécu dans la pauvreté et 66% disent avoir un proche dans cette situation, contre 56% en 2007, souligne l’étude. La peur de tomber dans la précarité est également en hausse, 87% des Français considérant que les risques que leurs enfants connaissent un jour la pauvreté sont plus élevés qu’ils ne l’étaient pour leur génération.  Ce niveau est le plus haut enregistré depuis la création du baromètre en 2007. La crise, qui a débuté, en 2008 dans le secteur financier, s’est progressivement étendue à l’ensemble de l’économie et son impact est durable sur le quotidien des Français, estime le Secours populaire. Si cette situation n’épargne désormais aucune catégorie sociale, la crainte de basculer dans la pauvreté est plus présente chez les non diplômés (45%), les foyers comptant un enfant de moins de 18 ans (43%) et les femmes (38%). La proportion de Français disant avoir vécu une situation de pauvreté ou être en passe de la vivre s’est accrue. En 2015, 57% des personnes répondent qu’elles ont été sur le point de connaître une situation de pauvreté à un moment de leur vie (deux points de plus qu’en 2014) et 35% déclarent l’avoir déjà effectivement vécue. Ces résultats demeurent élevés comparés à ceux de 2007. Moins d’un sondé sur deux (45%) exprimait, alors, une telle angoisse.

0 Réponses à “Sondage -La crainte de la précarité progresse en France”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol