Syrie : frappes aériennes de la France ?

Syrie : frappes aériennes de la France ?

Il est possible que la France change de stratégie vis-à-vis de la Syrie. Jusque-là la France était limitée à intervenir par voie aérienne uniquement en Irak et il faut bien dire sans grand résultat. La France pourrait désormais intervenir aussi en Syrie. Elle pourrait même revoir un peu  sa position à l’égard du régime syrien. On mesure bien jusque-là l’inefficacité de la coalition internationale pour lutter contre les avancées de l’État islamique.b. Les pays occidentaux ont pourtant une lourde responsabilité car ils ont déstabilisé les dictatures (Irak, Lybie, Syrie)  mais en laissant le champ libre à l’Etat islamique.On voit mal quel pourrait être l’efficacité de la France seule. Par contre une coalition réelle et élargie aurait sans doute davantage de succès. Encore qu’elle aurait des limites s’il elle se  cantonne aux interventions aériennes. Par ailleurs la grande absente dans le cadre de cette coalition risque d’être encore une fois l’Europe, l’Europe pourtant destinataire des migrants de Syrie ou d’autres  pays déstabilisés par l’État islamique. Mais la position de la France est particulièrement ambiguë elle refuse pour l’instant de s’inscrire dans une coalition internationale en Syrie, refuse aussi toute perspective de discussion ou d’alliance avec Bachar El Assad et n’envisage pas bien entendu d’intervention au sol. Pour résumer c’est un peu la grande pagaille en matière de stratégie militaire vis-à-vis de l’État islamique et on voit mal ce que la France préfère seule. Selon Le Monde, la France envisagerait cependant d’engager des opérations aériennes contre l’Etat islamique (EI) en Syrie, qui pourraient prendre la forme de frappes ou de vols de reconnaissance. « L’exode accéléré des Syriens, l’échec de la coalition (conduite par les Etats-Unis) à faire reculer l’EI en Irak, ou encore le renforcement possible de la présence militaire russe sur le terrain sont en train de bousculer la position française », estime le quotidien daté de samedi. « Notre ligne n’a pas changé et il n’est pas question de participer à la coalition agissant en Syrie », a indiqué samedi à l’AFP un responsable français s’exprimant sous couvert d’anonymat. En revanche, la France pourrait ne plus s’interdire d’intervenir militairement en Syrie « pour des questions de sécurité intérieure » et « en toute indépendance », ont indiqué à l’AFP des responsables français. L’option d’intervenir militairement en Syrie a été un sujet vendredi d’un conseil de défense à l’Elysée.  L’Elysée a  indiqué que François Hollande s’exprimerait lundi sur cette question lors de sa conférence de presse semestrielle.

0 Réponses à “Syrie : frappes aériennes de la France ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol