Purge au FN et démission

Nettoyage au FN et démission

Après l’exclusion de Jean-Marie Le Pen ce sont vingt-trois militants qui sont convoqués ce mardi devant la commission de discipline. Dans le même temps une élue des Bouches du Rhône décide de quitter Marine Le Pen pour rejoindre Jean-Marie Le Pen. Autant d’éléments qui semblent démontrer qu’une opération de nettoyage est en cours au FN. Parmi les accusés Il y aurait entre autres les membres du service d’ordre qui auraient aidé Jean-Marie Le Pen à monter sur scène le jour du 1er mai. Il y a aussi Alexandre Simonnot, ancien conseiller départemental du Val d’Oise qui a été suspendu. « On procède actuellement à une véritable purge de tous les lepénistes dans l’appareil. Je passe à mon tour devant le peloton d’exécution qui il y a dix jours a exécuté Jean-Marie Le Pen » Une purge, un tribunal populaire, une mascarade, c’est la ligne de défense des proches de Jean-Marie Le Pen. Le secrétaire général du parti, Nicolas Bay, explique lui qu’à part Alexandre Simonnot, les autres sont convoqués pour des questions d’indiscipline ou de conflit dans les fédérations. Rien à voir, dit-il, avec l’affaire Jean-Marie Le Pen. Un ancien membre de cette commission rappelle quand même qu’à l’origine c’est une commission de discipline et de conciliation, mais que visiblement les équipes de Marine Le Pen ont choisi d’ignorer la deuxième partie du nom. Par ailleurs Christiane Pujol. Conseillère départementale des Bouches-du-Rhône a annoncé lundi 31 août dans un communiqué sa démission « du Front national de Marine Le Pen et Florian Philippot pour rejoindre le Front national légitime de Jean-Marie Le Pen ». « Face aux graves dérives politiques et à la stratégie suicidaire orchestrée par l’ancien gauchiste Florian Philippot, Christiane Pujol, l’un des deux élus FN au sein du conseil départemental quitte ce Front national bis et rejoint le seul légitime Front national, celui incarné par Jean Marie Le Pen », indique l’élue, précisant qu’elle siégera désormais sous l’étiquette Divers droite. Dans son texte, Mme Pujol, qui a démissionné il y a deux semaines, souligne que « de très nombreux militants et adhérents suivent la même voie pour reconstruire le mouvement, le seul qui défendra les français ». Alors que se tiennent, les 5 et 6 septembre à Marseille, les universités d’été du Front national, durant lesquelles Marine Le Pen refuse la présence de son père, Christiane Pujol, sera aux côtés de Jean-Marie Le Pen lors d’un « déjeuner débat » samedi midi. « C’est important, je tiens à lui apporter tout mon soutien », a indiqué à l‘AFP cette militante qui a adhéré au mouvement frontiste dès 1984, expliquant avoir été choquée par « la manière dont on a traité le fondateur du FN ».

 

 

0 Réponses à “Purge au FN et démission”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol