• Accueil
  • > politique
  • > Hollande : une semaine catastrophique (feuilleton 30 août 2015)

Hollande : une semaine catastrophique (feuilleton 30 août 2015)

Hollande : une semaine catastrophique (feuilleton 30 août 2015)

 

Encore une mauvaise nouvelle pour François de Tulle, normal Premier ;  cette semaine, on  apprend dans un sondage que dans tous les cas de figure, il serait battu aux prochaines élections monarchiques de 2017. Même le bouillonnant dauphin Valls de Vienne n’aurait pas de meilleures chances même si son score est supérieur à celui de la personne royale. Le prudent et rusé Cambadélis n’exclut plus désormais des primaires à gauche. Un crime de lèse majesté pour Hollande qui pourtant avant 2012 trouvait toutes les vertus démocratiques aux primaires…. Mais ça,  c’était avant !  Du coup le monarque ressort la carte de la compassion et du commentaire lors des menaces terroristes. Une posture qui lui avait bien réussi mais qui commence à sentir le réchauffé. Mais comme c’est  dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes politiciennes, François de Tulle déclare que ce risque terroriste va durer,  donc ses interventions sur le sujet aussi. Les terroristes sont en effet partout même dans les rangs du PS  chez les frondeurs qui ne cessent de torpiller de politique du gouvernement. Il faut dire que le petit marquis Mini Macron leur a offert sur un plateau des raisons de tirer à boulets roses  sur la politique économique de Sa Majesté. Macron en effet osé s’attaquer au seul  totem  du PS,  à savoir les 35 heures. Une attitude complètement hérétique qui sans mériter  la pendaison à justifié un coup de pied au cul de la part de  Valls ;  avec  un rétro pédalage assez lamentable du petit marquis mini Macron qui pourtant n’avait pas tort sur le fond. Mais le petit marquis a encore des efforts à faire en matière de dialectique politique. En effet pour les 35 heures on ne doit pas changer l’affichage c’est-à-dire la loi sur la durée légale du travail mais on peut cependant pour le PS  et le gouvernement ouvrir les vannes de l’assouplissement après accord dans les entreprises. Et d’ailleurs le colérique Valls de Vienne déclare qu’en matière économique il faut aller plus vite plus loin et plus fort ! Ou on ne sait pas trop où…mais dans le mur, certainement. Témoins les résultats du chômage du mois passé qui font apparaître environ un solde de 2000 emplois créés en plus (pour 5,5 millions de chômeurs !). Grâce évidemment à une petite manipulation méthodologique qui avait déjà permis d’éliminer des listes 10 000 chômeurs le mois dernier. Pourtant la croissance est bien là déclare le monarque et son chambellan Valls de Vienne. Le problème est de savoir où ! Du coup le ministre de l’intérieur Cazeneuve aurait lancé un avis de recherche pour savoir où se planque cette croissance. Pour associer la population à cette recherche il est envisagé de créer un numéro vert qui permettrait aux sujets  de fournir toute information sur cette croissance en fuite. Pas de chance pour la monarchie en plus puisque l’environnement international notamment en Chine ne cesse de se dégrader. Avec en prime une crise boursière qui va jeter un peu plus le doute sur les perspectives de reprise. Heureusement la princesse Royal Ségolène répand partout son optimisme de façade sur tout et sur rien. Elle considère d’ailleurs que la crise chinoise ne saurait atteindre l’Europe et que cette crise est » relative ». Une » relativitude » qui est aussi partagée par ma concierge. Ma concierge qui approuve par ailleurs le plan de relance économique concocté par Ségolène et qui consiste à offrir des lampes basses énergie aux pauvres. Pour les sans-abri,  on envisage un plan de distribution de bougies avec la cire des abeilles élevées à Paris puisque malheureusement ces abeilles ont pratiquement disparu dans nos campagnes. Une sorte de relance verte en quelque sorte qui pourrait, d’après elle, créer des centaines de milliers d’emplois. À défaut cela permettra de donner un coup de peinture verte sur la politique de transition énergétique afin de plaire aux écolos. Les écolos  d’Europe écologie les Verts et dont Cohn-Bendit a dit que c’était une caricature de parti politique. Des verts   qui se déchirent entre eux. Ceux qui veulent rejoindre la cour royale et ceux  qui préfèrent  rejoindre la résistance Mélenchonienne. Du coup ce qui reste d’Europe écologie les Verts pourra bientôt tenir congrès dans une cabine téléphonique et Duflot espérer environ 2 % en cas  de candidature en 2017. François de Tulle désespère donc de la défunte union du peuple de gauche. Pour la  ressusciter  le monarque a  promis de jeter quelques miettes de la cassette royale sous forme de réduction d’impôt des 2016 et cela  » quoi qu’il arrive ».  il faut cependant trouver des recettes nouvelles que ne procure pas la croissance. Du coup on a ressorti la fameuse taxe sur les Smartphones tablettes et autres ordinateurs, une sorte de nouvel impôt sur la fortune mais qui touche les pauvres. L’ingénierie fiscale du royaume est à nouveau en marche, l’imagination aussi. Mais le monarque l’assure, ce n’est pas parce qu’il y a des taxes qu’il y aura augmentation des impôts, une subtile et royale  distinction sémantique

0 Réponses à “Hollande : une semaine catastrophique (feuilleton 30 août 2015)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol