Hollande : baisse d’impôts juste avant les élections

Hollande : baisse d’impôts juste avant les élections

 

La ficelle est en effet un peu grosse. Après avoir augmenté les impôts de près de 100 milliards depuis son arrivée, comme par hasard, Hollande promet une diminution  d’impôts pour 2016. Une promesse qui s’y elle était  tenue de toute façon ne compenserait pas la hausse des prélèvements obligatoires décidés depuis son arrivée. En outre on se demander comment Hollande financerait cette baisse d’impôts. En effet dans le même temps il affirme vouloir ramener le déficit budgétaire à 3 %, engagement de la France vis-à-vis de l’Europe. Or  la croissance risque de ne pas être très supérieur à 1,5 % en 2016 ;  et encore  sauf crise nouvelle au plan international qui n’est d’ailleurs plus à exclure avec le plongeon de la Chine et le ralentissement économique mondial.  Dès lors on  voit bien que Hollande a choisi délibérément la fuite en avant. Il s’agit pour lui de sortir de son impopularité et de tenter de se qualifié pour le second tour des présidentielles. Le danger avec ce type d’annonce aussi loin des échéances présidentielles c’est de favoriser un concours à la démagogie aussi  de la part de ses concurrents. De quoi contribuer à accélérer les contradictions dans lesquelles ce débat la France. Pour sa rentrée, François Hollande a donc annoncé une baisse des impôts, autant que la croissance le permettra. Celle-ci sera ainsi effective en 2016, même si le chef de l’État a l’a dans un premier temps conditionnée à une amplification de l’activité économique. L’annonce ne trompe personne. Pour Philippe Besson, François  Hollande « est déjà en campagne électorale ».  L’écrivain rappelle cependant que la mesure est en cohérence avec son discours fondateur du Bourget, où il avait expliqué que les deux dernières années du quinquennat seraient consacrées à la redistribution.  »Il poursuit un mouvement amorcé après avoir mis un coup de massue » en 2012 et 2013″. Même si la mesure est « électoraliste »,  »on va pas lui en vouloir de baisser les impôts ». Hélène Pilishowski rappelle quand à elle que « les classes moyennes sont assommées » par les mesures prises lors du début du quinquennat du chef de l’État, et « ne trouve pas » la démarche tellement « digne ».

 

0 Réponses à “Hollande : baisse d’impôts juste avant les élections”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol