Hollande découvre les priorités du pays

Hollande découvre les priorités du pays

Sans doute l’effet bénéfique des vacances, Hollande découvre la lune et en même temps les priorités du pays : la crise agricole, la question économique, l’immigration et le climat ;  il était temps qu’il  s’aperçoive de l’ampleur de la crise agricole notamment chez les éleveurs aussi chez les producteurs de fruits et légumes. La question économique fait aussi partie des priorités du chef de l’État pour cette rentrée. Et pour cause puisque la croissance, qui pourtant d’après lui « était là » a été nulle au second trimestre et que par ailleurs les indicateurs de conjoncture pour le troisième trimestre ne paraissent guère encourageants. Ce qui n’empêche pas Hollande de promettre pour 2016 des diminutions d’impôts pour dit-il répartir les fruits de la croissance. Encore faudrait-il que cette croissance existe. Ou de manière plus significative que les 1 % environ qui seront réalisés en 2015. Pour cette perspective de croissance il faudra aussi compter avec le ralentissement mondial observé dans de nombreux pays en particulier en Chine. Pour les impôts dont Hollande annonce la réduction en 2016, il faut cependant préciser que ces derniers ont augmenté d’une centaine de milliards depuis son arrivée. Une augmentation de la fiscalité qui a d’ailleurs plombé un peu plus la croissance et l’emploi. Mais de toute évidence nous somme déjà dans une période pré électorale pour la présidentielle de 2017. Pour la première fois ou presque, Hollande s’exprime sur l’immigration. Il était aussi temps car  cette émigration va atteindre des chiffres record dans toutes l’Europe et pour l’instant la seule ligne politique consiste dans chaque État à mettre des policiers supplémentaires pour refouler les migrants dans les états voisins. Un peu court comme stratégie. Pas étonnant compte tenu de l’indigence de la réflexion sur les facteurs explicatifs de cette immigration. Dernière préoccupation de hollande : le climat. Avec une belle loi d’intention sur la transition énergétique qui renvoie surtout la responsabilité aux gouvernants d’après 2017 et qui reste dans le flou sur les modalités et la programmation de cette transition. Le gouvernement, dont les propos étaient rapportés par Stéphane Le Foll, doit donc   »avancer et en même temps donner des garanties aux Français en termes de liberté, de sécurité, d’efficacité de l’action de l’Etat et de solidarité ». Il doit « être bien sûr totalement mobilisé« , a insisté François Hollande. Toujours selon le porte-parole du gouvernement, François Hollande a estimé qu’on était « entré dans une phase de redistribution des gains de la croissance et des efforts faits par les Français ».  »Cette rentrée est marquée par une baisse des impôts pour 9 millions de foyers« , a fait valoir Stéphane Le Foll. Sur l’immigration, a poursuivi François Hollande, la ligne de conduite de la France « s’appuie sur deux principes, la fermeté et la solidarité« . Cette question, a-t-il précisé, sera à l’ordre du jour d’une rencontre lundi à Berlin avec la chancelière allemande Angela Merkel, dont l’autre thème sera l’Ukraine. Quant à la Conférence mondiale de Paris sur le climat (COP21), il s’agit d’un « enjeu essentiel« , a souligné François Hollande.

0 Réponses à “Hollande découvre les priorités du pays”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol