Japon : reprise du nucléaire

Japon : reprise du nucléaire

Le Japon qui avait mis fin à l’activité de ses centrales après la catastrophe de Fukushima  a décidé de relancer cette énergie. Mais des oppositions se font jour dans le pays d’abord parce que les conséquences de la catastrophe de Fukushima sont loin d’être apurées, aussi par ce qu’on reproche aux autorités la sous-estimation du risque volcanique. Mercredi, l’autorité japonaise de régulation nucléaire a jugé que deux réacteurs du sud-ouest du Japon remplissaient les critères de sûreté, une étape technique cruciale qui ouvre à la voie à un redémarrage dans les prochains mois. Réunis le matin, les membres de l’autorité ont approuvé un rapport de près de 420 pages selon lequel les dispositions techniques prises par la compagnie Kyushu Electric Power pour les tranches Sendai 1 et 2 (sud-ouest) étaient techniquement compatibles avec de nouvelles normes de sûreté.  C’est la première fois depuis la catastrophe atomique de Fukushima qu’est donné un tel avis de conformité, alors que l’intégralité du parc de 48 réacteurs du Japon est arrêtée. Cette approbation doit cependant encore être définitivement validée après un appel à commentaires publics d’une durée de trente jours. La certification définitive de sûreté de la part de l’autorité indépendante mise en place après le désastre du 11 mars 2011 est requise pour permettre une relance de tout réacteur de l’archipel, quel qu’il soit.  L’éventualité d’une relance prochaine des réacteurs rencontre cependant l’opposition de militants antinucléaire, à commencer par Greenpeace : « Des milliers d’habitants de la préfecture de Kagoshima (où se trouvent les réacteurs) et de la province voisine de Kumamoto ont fait part de leurs inquiétudes », a rappelé l’organisation écologiste. « Les principaux problèmes comprennent l’absence de plan réel d’évacuation de la population en cas de nécessité, notamment des personnes âgées, des enfants ou des individus hospitalisés », souligne Greenpeace. Les opposants, dont certains se sont immédiatement rassemblés devant le site mercredi pour protester, considèrent en outre que la compagnie Kyushu Electric Power et l’autorité ne sont pas parvenues à établir un diagnostic et une réponse précise au risque volcanique dans la région.

0 Réponses à “Japon : reprise du nucléaire”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol