Imprimantes : enfin la révolution pour les cartouches d’encre ?

Imprimantes : enfin la révolution pour les cartouches d’encre ?

Pas sûr que la révolution soit vraiment en marche car le très juteux commerce de vente de cartouches d’encre pourrait être remplacé par autre chose. On sait que la pratique des fabricants d’imprimantes consiste à vendre à bas prix leur produit pour ensuite matraquer l’utilisateur lors des achats de cartouches. Or ce businesse est concurrencé par des cartouches nettement moins chères et compatibles. Du coup Epson  propose désormais une gamme d’imprimantes à jet d’encre de bureau, dotées de réservoirs d’encre (d’où leur nom d’Eco-Tank) équivalents selon les modèles, à 20 voire 50 jeux de cartouches (noir et blanc et couleur).  De plus, il offre la possibilité de recharger ces réservoirs, conçus comme des appendices latéraux accolés à l’imprimante, avec des bidons d’encre qui seront vendus à un prix abordable, avoisinant le prix d’un jeu de cartouches.  Epson prétend qu’il sera possible de tenir jusqu’à 2 ans avec son modèle haut de gamme capable d’imprimer 11.000 pages en noir et blanc et 8.500 pages en couleur, sans le recharger en encre. En revanche, l’imprimante coûtera plus cher. Le modèle le plus abordable sera vendu 380 dollars, soit trois à quatre fois les prix pratiqués aujourd’hui pour les modèles bureautiques à jet d’encre. Epson a conçu une imprimante dotée d’un réservoir sur le côté qui accueille les encres de quatre couleurs. -  Epson rompt ainsi avec un modèle économique propre aux fabricants d’imprimantes à jet d’encre et que tous ont adoptés, HP en tête. Ce juteux business consiste à vendre à bas prix un matériel informatique qui générera ensuite des revenus récurrents par la vente de cartouches d’encre à des tarifs permettant au final au fabricant de générer de fortes marges.  Ce modèle très efficace sur le plan financier a été copié par les fabricants de machines à café avec dosettes et, dans une moindre mesure, par les fabricants de consoles de jeu. Sur le marché des l’imprimante, cette approche très « fermée » pour le consommateur, a induit la création d’un marché de cartouches compatibles, moins onéreuses que les originales. En retour, les fabricants ont rendu leurs imprimantes plus difficiles à copier au niveau des cartouches. Ils ont suscité une frustration croissante des consommateurs, empêchés de faire la jouer la concurrence pour réduire leur budget lié à l’achat de consommables. Le grand concurrent d’Epson, sur les imprimantes à jet d’encre a, pour sa part, une réponse bien à lui, au problème des cartouches à changer.  HP a opté, voici quelques semaines, pour un service inédit de livraison à domicile de cartouches d’encre, sur abonnement. En optant pour cette formule, HP renforce en fait le lien commercial entre le consommateur et son fournisseur. Ce marché des cartouches d’encre était particulièrement scandaleux et il n’est pas certain que les nouvelles offres des fabricants soient de nature à séduire les utilisateurs très remontés sur cette question.

0 Réponses à “Imprimantes : enfin la révolution pour les cartouches d’encre ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol