Prix Pétrole ; toujours la chute

Prix Pétrole ; toujours la chute

 

Le pétrole continue  toujours sa chute en raison de l’atonie de la croissance en Chine aussi de la reprise des livraisons de pétrole à l’Iran. En cause aussi le  refus de l’OPEP de sa production pour éviter que le pétrole de schiste des États-Unis vienne  la concurrencer. Les cours du pétrole baissaient lundi en Asie face à la perspective d’une offre toujours élevée aux Etats-Unis et dans l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) qui se refuse à limiter sa production. Le cours du baril de «light sweet crude» (WTI) pour livraison en septembre perdait 36 cents à 47,76 dollars. Le baril de Brent, la référence européenne du brut, cédait 42 cents à 51,79 dollars. Alors que les cours semblaient se stabiliser autour des 60 dollars le baril au printemps après avoir atteint moins de 45 dollars en mars, la rechute enregistrée en juillet apparaît durable tant font défaut les éléments susceptibles de les faire repartir à la hausse.  Le dollar fort rend plus onéreux les achats de brut libellés dans le billet vert, les réserves gonflent et la production continue de monter avec l’arrivée prochaine d’or noir iranien, l’accélération du forage aux Etats-Unis et le dépassement de son plafond par l’OPEP «qui pompe à des niveaux record malgré la surabondance d’offre mondiale», a relevé la banque United Overseas dans une note.

0 Réponses à “Prix Pétrole ; toujours la chute”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol