Eleveurs : encore des manifs, la FNSEA le cul entre deux chaises

Eleveurs : encore des manifs, la FNSEA le cul entre deux chaises

 

 

En dépit de l’accord avec le gouvernement les éleveurs et producteurs  de lait continuent  d’être mobilisés aussi bien dans l’est de la France que dans l’ouest. Beaucoup de ces les éleveurs considèrent en effet que la négociation n’a pas réglé  les questions structurelles essentielles relatives au prix, à la régulation de la concurrence et à la répartition des profits sur l’ensemble de la chaîne de production et de distribution. D’une certaine manière la FNSEA est un peu sur la corde raide elle fait le grand écart entre un gouvernement qui accepte de prendre quelques mesures conjoncturelles  et une base très remontée qui ne croit guère au succès de la récente négociation. Les éleveurs restent mobilisés dans plusieurs régions de France, en dépit des accords sur le relèvement des prix du bœuf, du porc et du lait, et appellent notamment à un grand rassemblement lundi en Mayenne. Les agriculteurs du Bas-Rhin ont décidé pour leur part d’établir à partir de dimanche soir des barrages filtrants sur six points-frontières avec l’Allemagne, de Lauterbourg, au Nord, à Marckolsheim, au Sud, à l’appel de la FDSEA. Seuls seront visés les camions entrant avec des produits agricoles. Le président de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) a appelé samedi à poursuivre le « combat pour l’élevage français » tout en exhortant au respect des biens et des personnes lors des actions syndicales à venir. « Ne prêtons pas le flanc à la critique. Désespoir, colère et passion du métier se mêlent, ces trois sentiments sont désormais compris de tous », souligne Xavier Beulin dans une déclaration transmise aux représentants locaux du syndicat et aux médias. Blocages, péages gratuits, opérations escargots, actions et contrôles dans les supermarchés sont à prévoir. Des éleveurs projettent de bloquer lundi matin avec des tracteurs l’autoroute A81 entre Le Mans (Sarthe) et le péage de La Gravelle (Sarthe) à l’appel de la FDSEA de Mayenne. Les manifestants devraient ensuite se rassembler près du siège du groupe laitier Lactalis, à Laval. Les organisateurs attendent quelque 500 manifestants et au moins 300 tracteurs. Les fédérations syndicales agricoles de Bretagne, des Pays-Loire et de Normandie ont annoncé leur participation au mouvement, qui devrait se conclure par des réunions avec des représentants de la grande distribution, des industriels et des élus.  

 

 

0 Réponses à “Eleveurs : encore des manifs, la FNSEA le cul entre deux chaises”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol