TF1 menacé par « l’amour est dans le pré »

TF1 menacé  par « l’amour est dans le pré »

 

L’émission culturelle «  l’amour est dans le pré » bouscule les audiences et menace TF1. Du coup M6- qui diffuse cette sorte de tragédie grecque revisitée par Closer envisage de décliner cette thématique à succès. On parle de «  l’amour est dans le lit » (mais après 22h30), également  « l’amour au bureau », » «  l’amour chez les culs de jatte», » l’amour en ville », « en banlieue », « dans les maisons de retraite » et « chez les curés ». Le concept est un sucés médiatique, en plus, il ne coute pas cher juste une camera, un animateur un peu complaisant et voyeur qui scénarise la banalité. Une sorte de théâtralisation de la bêtise ordinaire. Mais c’est beau et ça fait pleurer ! , Le succès de L’amour est dans le pré ne se dément donc  pas. M6 obtient une part d’audience de 22,7% : 4,9 millions de téléspectateurs ont regardé l’émission. TF1 dépasse la sixième chaîne d’une courte tête avec Esprits Criminels. La série rassemble un peu moins de 5 millions de téléspectateurs (23% de part d’audience).Major Crimes, sur France 2, rassemble 2,1 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience de 9,9%. Fantômas se déchaîne, diffusé sur France 3, effectue une part d’audience de 6,3%. 1,4 million de téléspectateurs sont restés fidèles à Louis de Funès, qui interprète le rôle-titre. Hollande à l’affût des préoccupations populaires (défilé 14 juillet, attentat, tour de France, colère des éleveurs de cochons  etc.) aurait proposé à TF1 une série quotidienne «  l’amour à l’Elysée » avec Trierweiler,  Ségolène, Gayet les autres, juste avant le journal de 20 heures avec Jean Pierre Foucault comme médiateur à suspens des tumultueuse relations amoureuses du monarque. Bref l’amour revisitée par la culture télévisuelle !

0 Réponses à “TF1 menacé par « l’amour est dans le pré »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol