Livret A : 0.75% les épargnants se gavent !

Livret A : 0.75% les épargnants se gavent !

 

Avec 0.75% (au lieu de 1%),c’est évident, les épargnants se gavent. C’est l(avis du gouverneur de la Banque de France qui aurait même voulu ramener le taux à 0.50%. C’est bien connu les épargnants détenteurs du livret A sont de dangereux spéculateurs, d’ailleurs les plus grandes fortunes du monde mettent leur argent à la caisse d’épargne. Pourtant quand la bourse devrait rapporter environ 10% sur un an(  par pure spéculation eu égard aux résultats réels de entreprises), le français moyen, lui, va voir la rémunération de son livret diminuer encore. En réalité la rémunération est négative car l’inflation est beaucoup plus forte que ne  l’indique l’INSSE (officiellement 0.3% sur un an mais en fait proche de 1.5%). Pas étonnant que la collecte du livret A ne cesse de baisser. Le gouvernement a donc suivi lundi la recommandation de la Banque de France en abaissant de 1,0% à 0,75% le taux du Livret A à partir du 1er août. Motif la gestion du livret A coûte cher). Rien de surprenant tellement la gestion de la Banque de France est approximative. La Banque de France  emploie 13 000 agents pour un coût total de près d’1,5 milliard d’euros par an (pensions incluses). A l’opposé, la Banque d’Angleterre dénombre seulement 1 955 employés qui lui coûtent chaque année 155 millions de livres sterling.: la Banque centrale française, qui n’exerce aucun contrôle sur la politique monétaire, emploie six fois plus de personnes que la Banque d’Angleterre. Que font tous ces agents français ? Probablement rédiger des rapports : comme celui sur les taux d’intérêt du livret A. Et on peut s’estimer heureux, la très faible inflation aurait dû conduire à abaisser le taux du Livret A à 0,50% si la formule de calcul avait été appliquée conformément à la loi. Mais le gouvernement et le gouverneur de la BdF, Christian Noyer, dont l’exécutif ne suit pourtant pas systématiquement les recommandations, se sont retrouvés pour donner un petit coup de pouce au produit d’épargne le plus populaire de France, compte tenu de la faiblesse de l’inflation et du fait que le taux de 1,0% en vigueur depuis un an était déjà un plus bas historique. Invoquant la protection de l’épargne populaire, le gouvernement avait refusé de baisser le taux du Livret A d’un quart de point, à 0,75%, début 2015, quand l’inflation en rythme annuel était tombée à 0,1%. L’inflation hors tabac est tombée à +0,3% sur les douze mois à fin juin en France et les taux du marché monétaire sont actuellement en zone négative.

 

0 Réponses à “Livret A : 0.75% les épargnants se gavent !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol