Eleveurs: un « plan d’urgence » (Hollande)

Eleveurs: un « plan d’urgence » (Hollande)

Alors que le mouvement des producteurs s’étend maintenant à toute la Normandie, Hollande brusquement annonce ce matin  un plan d’urgence. Curieux car Valls avait proclamé avec le Foll que la rencontre avec les éleveurs n’aurait pas lieu sous la pression mais seulement jeudi. L’idée du plan d’urgence a été concoctée dans la nuit par les services de com. de Hollande et on ne sait évidemment pas ce qu’il va pouvoir contenir. Le médiateur avance donc  de 24 heures la remise de son rapport mais  éleveurs en colère bloquent le périphérique de Caen pour la deuxième journée consécutive. Il faut s’attendre à une petite enveloppe supplémentaire pour faciliter les trésoreries mais sur le fond ,   répartition des marges et concept même de production industrielle et malbouffe  sans doute pas de révolution à attendre.  Face à la grogne des éleveurs, François Hollande a donc annoncé ce mardi un « plan d’urgence » en faveur des éleveurs qui sera présenté mercredi lors du Conseil des ministres.   »Demain, le Conseil des ministres prendra des décisions. J’ai demandé qu’au-delà de la question de la distribution, des prix, il puisse y avoir un plan d’urgence pour les éleveurs français et les producteurs de lait », a déclaré le chef de l’Etat lors de son arrivée au Conseil économique, social et environnemental pour le Sommet des consciences sur le climat.  Un peu plus tôt dans la matinée, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, avait annoncé que le rapport du médiateur sur les prix payés aux éleveurs serait rendu dès mardi soir, soit avec 24 heures d’avance. « On aura à partir de là une discussion pour voir ce qu’il faut faire pour tenir l’objectif » de revalorisation des prix de la viande bovine et porcine fixé en juin, a expliqué le ministre sur France 2, alors que les éleveurs normands continuent de bloquer l’accès à Caen. Pour la deuxième journée consécutive, en effet, le périphérique de Caen est bloqué par des éleveurs en colère En revanche, les éleveurs, qui protestent contre la faiblesse des prix, ont établi des barrages sur plusieurs routes ou autoroutes, notamment sur la N12 (barrage filtrant à hauteur de Pacé, dans l’Orne) ou sur l’autoroute A84 entre Caen et Rennes, selon le CRIR. D’autres barrages devraient être organisés dans la matinée, autour d’Avranches, selon la FDSEA Manche. Les manifestants réclament la venue du ministre de l’Agriculture.

0 Réponses à “Eleveurs: un « plan d’urgence » (Hollande)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol