Bac : pour tous ou presque

Bac : pour tous ou presque

 

Plus de 90% pour le bac général, pas loin pour l’ensemble des bacs. Ce qui pose la question de son maintien en la forme et en même temps de son niveau. On peut même se demander si certains bacheliers (surtout dans la filière pro qui mène tout droit à pôle emploi)  seraient capables de passer le certificat d’études primaires des années 20 ( où le taux de réussite était de l’ordre 20%. Ce qu’ont tenté les journalistes de l’Express. Pas brillant comme résultat (pour des bac+ 5) : 66% de réussite et tout juste la moyenne. Extrait de l’express

« L’Express décroche le certif’! Le projet de soumettre ses journalistes aux épreuves du certificat d’études primaires est parti d’un commentaire laissé sous un article de 20 minutes consacré à l’ouvrage. L’internaute lançait alors un défi:

« Serait-il indécent de soumettre les journalistes en 2013 à cette épreuve? »

Quelques journalistes de L’Express ont ainsi passé les épreuves comme à l’époque des encriers couleur pétrole et de la craie sous les ongles. Dans les mêmes conditions, sans ordinateur ni téléphone bien sûr. Les sujets ont été tirés au sort dans le livre Auriez-vous eu votre certificat d’études en 1923? paru en avril 2013 chez Larousse.  De 1866 à 1989, le certificat d’études primaires attestait des connaissances acquises par les élèves âges de 11 à 13 ans à la fin de leur scolarité en primaire. Un examen « très sélectif ». Au début du 20e siècle seulement 30% des candidats décrochaient leur diplôme. « L’élite pouvait alors prétendre au Saint-Graal: embrasser une carrière dans la fonction publique! » (sic) précise le livre paru chez Larousse.  La moyenne générale est de 31 sur 60. Ce qui est bien mais pas top. Elle est supérieure à 30, L’Express est diplômé. Dans le détail, 66% des candidats ont plus de 30 points voire beaucoup plus.  Un résultat honorable, dans la mesure où certains sujets n’ont jamais ou rarement été abordés par les candidats, dont la moyenne d’âge est de 34 ans (plus âgé 52 ans, plus jeune 21 ans), au cours de leur scolarité en primaire.  Les points forts ont été récoltés dans les épreuves de grammaire, orthographe, géographie, anatomie et… récitation. Les mathématiques ont piégé les candidats, même si les résultats ne s’avèrent pas non plus catastrophiques: une moyenne de 5 points sur 15 possibles. Les intitulés étaient corsés: robinets qui coulent, superficie de prismes, calculs de masse de beurre obtenue à partir de lait de vache. ..  Au final, l’honneur est sauf. » Enfin… pas tout à fait !

0 Réponses à “Bac : pour tous ou presque”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol