FN : le bordel généralisé ?

FN : le bordel généralisé ?

Il  y a pour le moins du flou dans les réunions statutaires du FN, en tout cas la justice à annulé  l’assemblée générale par correspondance. Pour Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN, le parti  ce n’est pas le bordel généralisé et il refuse le doit à Jean Marie le Pen d’intervenir dans un congrès physique. Sans doute l’occasion d’uen nouvelle affaire juridique. (Interview de l’intéressé dans le JDD)

Avez-vous été surpris par la décision du TGI de Nanterre?
Beaucoup. En matière de référé, la loi ne permet au juge de prendre que des mesures provisoires et de remise en l’état.  Le TGI de Nanterre a pourtant pris une décision définitive, celle d’annuler un scrutin en cours avant le dépouillement des votes. La justice a largement dépassé ses prérogatives. Le tribunal aurait dû laisser le vote se dérouler jusqu’à son terme et dire à Jean-Marie Le Pen d’attaquer le résultat du congrès devant le juge du fond. Jean-Marie Le Pen agit comme un électeur  qui contesterait  la régularité d’un scrutin législatif, le dimanche du vote, à 15 heures. Dans ce cas, on n’imaginerait mal un tribunal interdire le dépouillement à 18 heures.

Le FN vient de subir deux revers judiciaires, après l’annulation de la suspension de Jean-Marie le Pen. Le parti a-t-il fait preuve d’amateurisme juridique?
Je ne crois pas. Nous avons fait appel de ces deux décisions devant la Cour d’appel de Versailles. Les deux sont contestables. Le tribunal nous reproche d’avoir suspendu Jean-Marie Le Pen de sa qualité d’adhérent du FN sans fixer de date butoir. Or, il était précisé que sa suspension courrait jusqu’ à la fin de la consultation des militants sur la réforme de statuts du parti, soit le 10 juillet. Le tribunal a enfin jugé mercredi que la tenue d’un congrès par correspondance était « manifestement illicite ». C’était pourtant prévu dans nos statuts et c’est le vote lui plus démocratique possible.

Après cette décision, faut-il un « congrès physique » ou renoncer à supprimer la présidence d’honneur?
Le scrutin est quasiment terminé et  les enveloppes de vote restent sous la garde d’un huissier. Je pense que la Cour d’appel nous permettra de dépouiller les votes. Et si la Cour d’appel confirme la décision de première instance, nous saisirons un tribunal au fond.

Craignez-vous un congrès physique et les interventions que pourrait y faire Jean-Marie Le Pen?
Pas du tout. Mais un congrès physique poserait un vrai problème démocratique. On ne peut que louer des salles de 2.000 ou 3.000 places. La majorité des adhérents du Front national ne pourrait pas voter.  Enfin, rien dans les statuts du FN ne permet à Jean-Marie  Le Pen de s’exprimer dans un congrès et d’y avoir une tribune. C’est une vue de sa part, une illusion. Les statuts du Front national ne prévoient pas le bordel généralisé.

 

0 Réponses à “FN : le bordel généralisé ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol