Croissance mondiale : tassement

Croissance mondiale : tassement

 

Tassement aux Etats Unis, en Grande Bretagne, stabilisation en zone euro, recul en Asie  et au Brésil. La croissance mondiale demeure fragile. L’indicateur global pour la zone OCDE pour le mois de mai est ressorti à 100,0, en retrait de 0,1 point sur avril, signalant une dynamique de croissance stable. Le seuil de 100 correspond à la tendance à long terme de l’activité économique. L’indicateur pour les seuls pays du G7 recule aussi de 0,1 point à 99,8. Cette dégradation est due pour l’essentiel aux Etats-Unis (-0,1 point, à 99,5) et au Royaume-Uni (-0,2 point à 99,8). L’indicateur pour la zone euro, stable à 100,7 pour le troisième mois consécutif, témoigne d’une consolidation de sa croissance, souligne l’OCDE. Il traduit des perspectives toujours positives pour la France (stable à 100,7) et l’Italie (inchangé à 101,0) et un léger mieux pour l’Allemagne (+0,1 à 100,0). La dynamique de croissance de l’économie japonaise reste stable (99,9). Chez les grands émergents, l’économie russe (+0,1 à 99,0) connaît une inflexion positive et la dynamique est stable en Inde (+0,1 à 99,5). Mais les indicateurs pour la Chine (-0,2 à 97,3) et le Brésil (-0,3, à 98,8) témoignent d’un infléchissement de la croissance dans ces deux pays.

0 Réponses à “Croissance mondiale : tassement”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol