Grexit : risque pour l’économie mondiale (Valls)

Grexit : risque  pour l’économie mondiale (Valls)

 

Valls n’a peut être pas complètement tort. Certes il n’y a vraisemblablement pas un éclatement brutal de la bulle obligataire mais à coup sûr un renchérissement du coût de largent. Une remontée des taux forcément nuisible à l’économie qui pourraiat nourrir encore davantage la méfiance des entreprises comme des consommateurs alors que la croissance mondiale est déjà chancelante. Sans parler de l’envolée  des dettes publiques notamment de la France (1 point de taux en plus c’est de l’ordre de 4 milliard en plus d’endettement). »La sortie, pour la première fois, d’un pays de la zone euro, constituerait « un risque pour la croissance et l’économie mondiales » dit le Premier ministre ce mardi matin sur RTL. Il affirme aussi qu’il n’y a « pas de tabou sur la dette (de la Grèce) et sur le rééchelonnement. » Et il propose un débat à l’Assemblée nationale. « La France est convaincue que nous ne pouvons pas prendre le risque d’une sortie de la Grèce de la zone euro, à la fois sans doute pour des raisons économiques (…) mais surtout pour des raisons politiques. La sortie, pour la première fois, d’un pays de la zone euro, constituerait « un risque pour la croissance et l’économie mondiales » a dit Manuel Valls sur RTL. Selon le Premier ministre, il n’y a « pas de sujet tabou » sur le rééchelonnement de la dette.

0 Réponses à “Grexit : risque pour l’économie mondiale (Valls)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol