Le chômage en mai : « pas assez de radiations  » ( Rebsamen) !!!

Le chômage en mai : « pas assez de radiations  » ( Rebsamen) !!!

 

Une nouvelle montée du chômage « non interprétable »  d’après Rebsamen le ministre du travail car il n’ya pas eu assez de radiations à Pôle emploi. Incroyable mais vrai, Rebsamen de ce point de vue rejoint l’analyse de l’INSEE qui considérait qu’il y aurait moins de chômeurs ( statistiquement) s’ils s’inscrivaient moins ou plus du tout. Il est bien connu que pôle emploi radie pour un oui ou pour un non , chaque mois environ 50 000 chômeurs ont été radiés en 2014 ( certains le méritent d’autres non mais le sont quand même pour des broutilles administratives). L’explication du ministère du travail mérite le détour :   »Au mois de mai 2015, constatant que le nombre de demandeurs d’emploi ayant actualisé leur situation à la suite de la relance habituelle était sensiblement plus faible que d’ordinaire, Pôle emploi a procédé à deux relances supplémentaires. Ces particularités de la période d’actualisation de mai 2015 ont contribué à la baisse inhabituellement forte des sorties de catégories A, B, C pour défaut d’actualisation (qui atteint 160 600 en mai 2015) et, par conséquent, à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C enregistrées ce mois-ci. Par comparaison avec les évolutions passées, on estime que cet impact serait en mai 2015 de l’ordre de 28 000 à 38 000 sur le nombre de sorties de catégories A, B, C pour défaut d’actualisation » Un modèle de langue de bois à la botte du gouvernement.  Effectivement Le nombre de demandeurs d’emploi en France a une nouvelle fois augmenté en mai, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère du Travail. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (sans aucune activité) a progressé le mois dernier de 0,5% en métropole, soit 16.200 personnes, ce qui porte le total à 3.552.200. En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d’inscrits à Pôle Emploi est en hausse de 1,3%, soit 69.600 personnes, pour un total de 5.414.200 personnes et 5.717.900 en incluant les départements d’Outre-mer. Sur un an, à fin mai, la métropole compte 5,0% de demandeurs d’emploi en plus en catégorie A et 7,9% en incluant les catégories B et C.  Il s’agit du quatrième mois de hausse consécutif après la légère baisse de janvier, qui n’a pas trouvé de suite. Le ministre du Travail, François Rebsamen, juge toutefois dans un communiqué que son ampleur ne reflète pas la situation réelle en raison d’un incident sur la collecte des situations actualisées des demandeurs d’emploi. « La statistique (…) a été affectée ce mois-ci par un évènement inhabituel : la forte baisse inexpliquée du nombre des demandeurs d’emploi actualisés suivie, après relances multiples, d’une hausse d’une ampleur exceptionnelle », dit-il dans un communiqué. « Il en a résulté une chute des sorties de Pôle emploi pour défauts d’actualisation qui rend la donnée (…) non comparable aux mois précédents et donc non interprétable », ajoute-t-il, disant que la fourchette réelle en catégorie A s’établirait entre 7.000 et 10.000 chômeurs de plus. La hausse de mai a touché de manière équivalente les moins de 25 ans en catégorie A (+0,9%) et les 50 ans et plus (+0,9%), alors qu’elle a été de 0,2% chez les 25-49 ans.

 

0 Réponses à “Le chômage en mai : « pas assez de radiations  » ( Rebsamen) !!!”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol