Hollande : une semaine catastrophique (feuilleton)

Hollande :  une  semaine catastrophique

 

La semaine n’avait pas très bien débuté pour  François de Tulle, monarque un  peu républicain mais surtout monarque. D’abord les sifflets au Mans ; une sorte d’inversion de la courbe de l’hostilité populaire. Depuis le 11 janvier, Hollande pensait avoir retrouvé une  légitimité auprès de ses  sujets. D’où ses déplacements permanents pour tout et surtout pour rien. Mais là, la claque !  Le retour au peuple est douloureux. Il va falloir recommencer les voyages confinés dans les préfectures de nos comtés pour éviter de nouvelles mésaventures. La faute en la circonstance aux pastilles de la folle Ségolène, aussi aux 30 kms heures imposés aux automobilistes  parisiens. En fait n’utiliser que la première vitesse.  Certains  extrémistes écolos pensent même imposer l’usage de   la seule marche arrière ! Une satisfaction quand même, le fougueux, téméraire et même colérique Valls a été contraint de faire une  confession publique en place de Grèves. «  J’ai fait une connerie, pardon, amen ! ».. «  je ne le referai plus, je serai irréprochable ». Ok, punition 10 Ave et  5 pater et une  réduction sur le prix du voyage à rembourser, 2500 euros au lieu de 20 000. Faux-cul mais un vrai radin en plus . En tout cas un pan sur le bec du Clemenceau d’opérette qui n’a pas déplu à Normal Premier agacé de l’arrogance de son Premier Chambellan. Mais la contrition aura été de courte durée. A peine absous, Valls  de Vienne ressort le marteau-pilon, le 49-3 pour écraser une  mouche, la mini reforme du petit marquis Macron ; La reforme micron-Macron. Oui la grande réforme royale qui augmente  le nombre de notaires en France ( alors que le marché de l’immobilier s’écroule !)  et qui prévoit que la SNCF pourra utiliser des cars sur autoroutes via sa filiale Keolis ( des cars écolos évidemment qui fonctionnent à la voile)). «  Un déni de démocratie » déclaration  de  Hollande… mais c’était en 2006. Et de  quoi relancer l’activité. D’ailleurs c’est pratiquement fait puisque le servile institut de statistiques ( INSEE) prévoit 0.1% en plus en 2015 ( 1.2 au lieu de 1.1%). On est sauvé, pas l’emploi , non , ça c’est pour plus tard,  en 2016 ou à la St Glin-Glin ; Et comme le dit l’Insee même plus tôt si les chômeurs désabusés  perdaient l’habitude de s’inscrire à Pôle emploi. Authentique ! Faute de croissance, il va falloir encore augmenter l’impôt. La solution miracle,  le prélèvement à la source ( directement dans la poche des sujets). » On commence dès 2016 «(Sapin ). En fait il y a longtemps que c’est déjà commencé ! Du coup en fusionnant CSG et IR tous les français seront imposables. Le rêve de Bercy enfin réalisé ! En plus masos,  les français sont pour, enfin un peu moins car ils se rendent compte de la manip ! L’impôt sera plus important mais plus indolore, une sorte d’imposition sous péridurale. Heureusement la royale princesse Ségolène a la bonne idée de faire diversion, on change de sujet. Plus de Roundup pour les particuliers ( pas pour l’agriculture industrielle évidemment), le français s’en gavent trop, comme du Nutella. « les  sujets véritablement shootés au désherbant à l’huile chocolatée » déclare sans rire la princesse Royal qui s’excuse le lendemain pour cette nouvelle dialectitude ségolénesque.  Encore un dérapage de plus. Heureusement il y encore pire que la situation du royaume, celle de la Grèce. Et là Sapin tape dur sur Tsipras pour faire plaisir à Merkel tandis que le PS, lui, dénonce intransigeance du FMI. Le monarque lui fera la synthèse, molle évidemment, en s’alignant sur Merkel tout en apportant son soutien aux grecs .

 

God  save the King

0 Réponses à “Hollande : une semaine catastrophique (feuilleton)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol