Loi Macron :forceps pour accoucher d’une souris

Loi Macron :forceps pour accoucher d’une souris

 

Vraiment beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Une loi initiée par Montebourg aussi compétent que DSK pour faire uen archevêque. Du coup on demande à chaque ministère de faire les fonds de tiroirs et la loi Macron est un ramassis de mesurettes qui n’ont qu’un rapport éloigné avec la modernisation économique. Exemple la reforme des implantations des notaires sur le territoires ( pourquoi pas des curés ?). Autre exemple les autocars sur autoroutes qui seront massivement exploités par les filiales de la SNCF (Kéolis). Drôle de cohérence de politique des transports. Pour faire social on va imposer le SMIC aux camionneurs étrangers. Une mesure inapplicable en l’Etat de la réglementation européenne ! En plus on utilise les forceps pour accoucher de cette souris ; En de la pure communication telle que l’aime Valls.  Manuel Valls a choisi pour la seconde fois mardi de passer en force pour faire adopter sans vote à l’Assemblée la loi Macron sur la croissance et l’activité, provoquant un tollé à droite et des critiques de l’aile gauche du Parti socialiste. Le Premier ministre a invoqué à l’Assemblée l’article 49-3 de la Constitution en engageant la responsabilité de son gouvernement non pas, selon lui, par crainte de voir une partie de sa majorité voter contre le texte du ministre de l’Economie Emmanuel Macron, qui comprend des mesures comme l’extension du travail dominical, très contestées à gauche. Mais il fallait, a-t-il dit, clore un débat qui a déjà pris 437 heures au cours desquelles 2.000 amendements ont été adoptés et qui a vu le Sénat détricoter le texte adopté en première lecture par l’Assemblée en février dernier, déjà grâce au 49-3. « Je connais les immobilismes et les conservatismes », a-t-il dit à la tribune de l’Assemblée nationale. « Mais je sais que nous devons aller vite, que nous devons accélérer le rythme des réformes, et parce que ce texte soutient l’emploi, parce qu’il va redonner du pouvoir d’achat, parce que c’est un texte de progrès, un texte moderne », a-t-il ajouté.  Emmanuel Macron a répliqué aux députés de droite comme de gauche qui ont estimé que la démocratie avait été bafouée. « Nos entreprises, nos entrepreneurs, nos concitoyens attendent ces réformes. Est-ce que c’est les respecter, est-ce que c’est être démocratique de continuer à procrastiner ? », a-t-il demandé. « Il y a un moment où il faut agir. » En faiat d’action il s’agit plutôt d’agitation et d’apparence !

 

 

 

 

0 Réponses à “Loi Macron :forceps pour accoucher d’une souris”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol