Chômage en avril :en hausse faute de croissance

Chômage en avril  :en hausse faute de croissance

 

Pas de croissance pas d’emploi. Ce que prouve à nouveau la hausse des chômeurs en avril. En tout cas pas assez de croissance pour absorber le nombre de demandeurs d’emplois avec la démographie. Des résultats conformes aux prévisions économiques. Le nombre de demandeurs d’emploi en France a de nouveau augmenté en avril, une hausse qui a touché toutes les catégories d’âge dans les mêmes proportions, selon les chiffres publiés lundi par le ministère du Travail. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (sans aucune activité) a progressé de 0,7% le mois dernier, soit de 26.200 personnes, pour s’inscrire à 3.536.000, un nouveau record. En ajoutant les catégories B et C (personnes ayant exercé une activité réduite), le nombre d’inscrits à Pôle emploi est en hausse de 1,0% et atteint un total de 5.344.600 en métropole, 5.645.000 en incluant les départements d’Outre-mer. Sur un an à fin avril, la métropole compte 5,1% de demandeurs d’emploi de catégorie A en plus et 7,1% en incluant les catégories B et C. Des  éléments pour expliquer la croissance insuffisante, d’abord le secteur manufacturier-va un tout petit peu mieux- mais est toujours en crise.  En avril globalement  l’activité dans le secteur privé français a crû pour le quatrième mois consécutif en mai grâce au secteur des services, la contraction du secteur manufacturier étant la plus faible depuis un an, selon la première version « flash » des indicateurs PMI de Markit publiés jeudi. L’indice du secteur manufacturier a progressé à 49,3 contre 48,0 en avril, atteignant son plus haut niveau depuis mai 2014 mais restant sous la barre de 50 qui sépare croissance et contraction de l’activité. L’indice du secteur des services a quant à lui progressé à 51,6 contre 51,4 en avril, se maintenant au-dessus de la barre de 50 pour le quatrième mois d’affilée. L’indice composite, qui regroupe des éléments des deux indices sectoriels, a progressé à 51,0 contre 50,6 en avril, restant dans la zone d’expansion pour le quatrième mois consécutif. L’indicateur d’emploi signale quant à lui une croissance pour le troisième mois de suite, grâce aux services mais uen progression insuffisante compte tenu du dynamisme de la démographie. . Selon Jack Kennedy, économiste chez Markit, « l’activité du secteur privé français a à nouveau crû modestement en mai, suggérant que l’expansion économique se poursuit au deuxième trimestre ».

0 Réponses à “Chômage en avril :en hausse faute de croissance”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol