Hôpitaux de Paris grève contre la remise en cause des 35 heures

Hôpitaux de Paris grève contre la remise en cause des 35 heures

En faiat c’est une remise en cause des 35 heures qui ne dit pas son nom. Il s’agirait avec la réforme de faire le même travail avec 30 minutes de présence en moins.  La question est donc elle de la remise en cause des 35 heures impossibles à tenir et qui ont désorganisé l’hôpital (et d’une façon plus générale plombé la compétitivité de l’économie et l’emploi). Pour l’hôpital, en plus on compte la pause déjeuner dans le temps de travail ! kafkaïen * ! D’autant que sur le principe le gouvernement ne veut pas revenir sur les 35 heures pas plus que Sarkozy qui ne veut pas non plus les supprimer (- mais se limiter à la défiscalisation des heures supplémentaires.  Actuellement, plus de 60% des agents travaillent 7h36 (38 heures/semaine) ou 7h50 (39h10) par jour, avec un nombre de RTT allant de 18 à 20 jours par an, auxquels s’ajoutent des journées propres à l’AP-HP. Problème : en raison du manque de personnel, les journées non prises s’accumulent sur les compte épargne temps. Un stock évalué à 74,7 millions d’euros fin 2014, rappelle la direction. La réduction des plages horaires journalières à 7h30, voire 7h00, atténuerait ces frais, en diminuant, ou supprimant les RTT. Martin Hirsch a d’ores et déjà exclu la « généralisation » de la journée de 7 heures.  Réduire les plages horaires sans embauche serait « socialement injuste pour des agents dévoués et en première ligne au quotidien auprès des patients » et dont les salaires sont gelés depuis 2010, estime Rose May Rousseau. « Faire en 7h ce qui se fait en 7h36, se traduirait par une productivité plus intense, moins de repos », et nuirait à la « sécurité des patients », s’indigne-t-elle. Les syndicats craignent en outre de perdre d’autres droits, comme la comptabilisation de la pause déjeuner de 30 minutes dans le temps de travail effectif. « En substance, le message qui est adressé (aux agents) est ‘vous bénéficiez de trop de congés et de trop d’avantages’ », juge Force ouvrière Santé dans un courrier adressé cette semaine à Marisol Touraine. Mardi, la ministre de la Santé n’a pas suivi la Fédération hospitalière de France, qui réclame un soutien ferme à l’initiative de Martin Hirsch et un débat national sur la question des 35 heures. Elle a martelé que le gouvernement était attaché aux 35 heures, « à l’hôpital comme ailleurs », prévenant que la « réussite » du projet dépendrait de la qualité du « dialogue social ».

 

* Les périodes de la journée réputées n’être pas du temps de travail effectif  dans le privé (en général sauf accords particuliers)

  1. Les temps de pauses et de restauration
  2. Les temps de trajet domicile- travail
  3. Les temps d’astreinte
  4. Les temps de douche
  5. Les temps d’habillage et de déshabillage
  6. Les opérations de pointage

 

0 Réponses à “Hôpitaux de Paris grève contre la remise en cause des 35 heures”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol