• Accueil
  • > politique
  • > Hollande : une semaine catastrophique ( feuilleton -10 mai 2015)

Hollande : une semaine catastrophique ( feuilleton -10 mai 2015)

  • Hollande : une semaine catastrophique ( feuilleton -10 mai 2015)

 

 

François de Tulle subit toujours l’ingratitude de ses sujets. En début de semaine un sondage le juge certes assez sympathique mais incompétent , maintenant 81% des Français portent un jugement négatif sur Hollande.. Selon un sondage CSA, seules 18% des personnes interrogées souhaitent que le chef de l’Etat soit candidat à sa propre succession lors de l’élection présidentielle de 2017. En cause toujours l’économie qui ne va pas fort. Le Roy peut toujours répliquer qu’en Chine ou au Japon, comme en France,  l’industrie recule aussi. Pas vraiment un argument ! En plus une  très sérieuse étude prévoit que les gros animaux vont disparaître d’ici une vingtaine d’années, animaux politiques y compris sans doute ! Le Pen peut être en premier qui vient d’être répudié par le parti qu’il a fondé ;  la morale familiale fout le camp. Preuve de cette extinction des pachydermes politiques, le prétendant Valls de Vienne est largement préféré pour succéder au monarque en 2017. Un crime de lèse majesté là aussi. Une véritable épidémie comme celle de ces CRS qui se sont faits porter pâles lors de la visite de Hollnde. La garde royale ne respecte plus rien. Hollande est sans doute porteur d’un virus et c’est vraisemblablement pour s’en protéger que 44 CRS sur 74 s’étaient faits porter pâle le jour le la visite du chef de l’Etat le 30 avril. Un virus par ailleurs très répandu chez les fonctionnaires surtout depuis la suppression du jour de carence. A la cour on craint la remise en cause des privilèges. Le bas peuple conteste la retraite chapeau de l’ancien patron de PSA, une rente retraite de 300 000 euros par an après moins de 5 ans passés dans l’entreprise. Heureusement discrètement le petit Duc Macron a décrété la légitimité de cette pension princière. De là à approuver aussi le financement du mariage de Copé par Bygmalion, il n’y a qu’un pas ! Peut-être aussi un autre à franchir pour approuver aussi les irrégularités et le copinage ( une bricole de 800 000 euros) de Mathieu Gallet quand il était patron de l’INA ( toujours jugé légitime à radio France). Heureusement il ya des motifs de se rassurer car ça ne va pas fort dans l’ opposition, le prince noir Sarkozy a été piégé par la justice qui a considéré comme valable les écoutes téléphoniques de M. Bismuth. Avec toutes ses casseroles aux fesses, le prince noir pourra se reconvertir dans la quincaillerie. Autre bonne nouvelle pour le Roy, Marine Lepen prise la main dans le sac du trésor royal avec son micro parti Jeanne. Tout s’achète , se vend aussi. En France on vend les bijoux progressivement après Alstom, vendu aux américains , c’est Lafarge vendu aux Suisse. D’autres vendus aux chinois. Les immeubles parisiens vendus au Qatar. Un jour il faudra se résoudre à vendre la Tour Eiffel à un ferrailleur comme Mitral,( il a déjà acheté la sidérurgie). Décidemment le climat n’est pas fameux à la cour, en Navarre et dans le compté de Tulle. François a donc décidé de se réchauffer le cœur  aux Antilles justement pour changer la météo mondiale. Le roi François n’est pas encore entré à l’académie française mais il a cependant revêtu l’habit vert pour se refaire une beauté écologique. Il faut absolument empêcher l’empoisonneuse Madame Duflot de se présenter en 2017. Du coup la conférence sur le réchauffement climatique devient politiquement stratégique. Ce sera un succès à déclaré le Roy, pour preuve :  elle aura lieu en fin d’année ;  les institut de sondage prévoient  que la température sera moins élevé qu’en juillet. Donc une première victoire sur le réchauffement climatique.

God save the king

 

0 Réponses à “Hollande : une semaine catastrophique ( feuilleton -10 mai 2015)”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol